dimanche 28 août 2011

Pierre Piccinin exhibe une kalachnikov et révèle un nouveau complot

Pierre Piccinin est un professeur d'histoire dans l'enseignement secondaire à Bruxelles. Compte tenu de ses positions l'établissement scolaire où le savant dispense son "savoir" l'a prié de ne pas le mentionner...

La presse francophone belge le prend au sérieux et publie ses articles où il fait l'éloge de Kadhafi, d'Ahmedinejad, d'Assad. Par exemple, il a écrit en 2009 dans La Libre Belgique qu'à la tribune de l'ONU "Kadhafi, pas si folklorique que ça. Il fut le porte-parole magnifique et puissamment ovationné du Tiers-Monde" et que "M. Ahmadinejad a délivré le message de paix qu'il avait annoncé, concluant: "Notre nation est prête à serrer toutes les mains qui se tendront vers nous."". C'est Israël qu'il vise dans l'article. A l'époque le savant était présenté comme "collaborateur [!] scientifique [!] à l'Université Libre de Bruxelles [!] et professeur d'histoire et de sciences-politiques à l'Ecole européenne de Bruxelles I".

Une des caractéristiques de Piccinin est de se faire photographier à côté de soldats et de publier ces photos dans son blog et sur Facebook...  Il est proche de ceux qu'Alain Soral appelle "la bande des antisionistes belges" (les savants Jean BricmontMichel CollonOlivier Mukuna et Souhail Chichah: Pour Alain Soral les antisionistes belges sont des faux-culs).

La grille de lecture "historique" que Piccinin privilégie tout particulièrement est complotiste (les Juifs, les sionistes et les Américains).   Nous avons déjà eu l'occasion d'évoquer son activisme frénétique anti-israélien (état-voyou), anti-"puissant lobby juif" et ICIanti-Obama etc. Ses domaines de compétence sont encore plus vastes:l'islamophobiela France de Sarkozy, participation au très farfelu "procès" de Bernard-Henri Lévy, "un escroc intellectuel", selon lui, et une de ses bêtes noires, avec Dassault (la haute trahison de l’avionneur Serge Dassault, de son vrai nom Serge Bloch), la pédophilie dans l'Église etc etc. 

Le Soir vient de publier son dernier billet Libye - Les démons et les ombres du «Printemps arabe».  Il décèle dans l'intervention française en Libye un complot qui permettra à la France grâce à l'alliance avec les rebelles du CNT de "retirer de succulents profits". Une analyse vraiment originale.  Extrait:

"Soutenu par les amis britanniques et états-uniens, le coup de poker mal inspiré (par le philosophe Bernard-Henri Lévy, s’il faut en croire certaines sources…) et joué trop rapidement par Nicolas Sarkozy [président inféodé à Israël!] se solde par un fiasco.

L’actuelle équipe gouvernementale française avait reconnu sans attendre le CNT comme nouveau partenaire, espérant ainsi retirer de succulents profits de cette alliance. Sa politique a plongé la Libye dans la guerre civile, sur la voie de l’État failli, de la «somalisation»…"


1 commentaire :

akry a dit…

Gageons qu'il saura utilement réviser l'histoire du XXe siècle en faveur des négationnistes de tous poils et des jihadistes, ceci à destination de nos chères têtes blondes. Suggestion pour un futur contrôle d'histoire : " expliquez en quoi le Protocole des Sages de Sion a pu mener aux crimes de guerre de l'entité sioniste au Liban et à Gaza ".