mardi 30 août 2011

Autorité palestinienne: Israël est "le plus grand trafiquant d'organes"

"En promouvant d'abominables mensonges, et des diffamations sanguinaires, les Palestiniens vont peut-être gagner quelques points auprès des ignorants et des racistes, mais ils ne gagneront ni dignité ni respect."(Ygal Palmor)

Le complot du jour.  Ces accusations vont aussi bon train en Europe, formulées notamment par la baronne Jenny Tonge et deux Suédois le journaliste Donald Boström et le théologien Kristoffer Larsson, dont l'article fut traduit par le français Michel Charbonnier (un militant pro-palestinien radical gravitant dans l’orbite des négationnistes).  Pourtant aucune ONG n'a jamais accusé Israël de trafic d'organes.

A ce sujet voir: Vol d'organes : le web conspirationniste ''antisioniste'' se lâche

Source: Jerusalem Post

Le ministre des Affaires des Prisonniers Palestiniens, Issa Qaraqi a déclaré dimanche qu'Israël est "le plus important centre de recueil et de trafics d'organes" dans le monde. Pas n'importe quels organes puisqu'il s'agirait, selon Qaraqi, d'organes prélevés sur le corps de prisonniers palestiniens, sans le consentement de leurs familles. [...]

Les prisonniers seraient des membres du Fatah et aucun d'entre eux ne seraient sur la fameuse "liste de prisonniers" en négociation pour libérer le soldat Schalit.

"Dissimuler les crimes commis à l'encontre des martyrs"
Cependant, le site saoudien ArabNews.com a rapporté dimanche que Qaraqi, "durant le jour national palestinien pour le retour des corps des martyrs" a accusé Israël de récupérer des organes provenant "du corps de martyrs palestiniens sans le consentement de leur familles."

D'après le site web, Qaraqi a déclaré qu'Israël détenait les restes de "martyrs palestiniens afin de dissimuler les crimes commis à l'encontre de leur corps et pour punir leurs familles." Affirmant qu'Israël "détient les restes de 338 arabes et combattants palestiniens" dans des cimetières secrets, il a dit que "garder les restes de martyrs pendant des années [seraient la preuve] qu'Israël les a assassiné après leur détention, ou volé leurs organes."

Les propos du ministre palestinien ont été rapidement récusés par le porte-parole du ministre des Affaires Etrangères israéliens Yigal Palmor, qui a dit que : "En promouvant d'abominables mensonges, et des diffamations sanguinaires, les Palestiniens vont peut-être gagner quelques points auprès des ignorants et des racistes, mais ils ne gagneront ni dignité ni respect. "

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Repris à plusieurs dans le forum P.O de l’IMmonde par un certain sabonadière sans que cela n’ai jamais été censuré.

Franco

akry a dit…

Cher Yigal Palmor, «les ignorants et les racistes» judéophobes sont légions. Au reste, ils croient encore que les juifs tuent des enfants pour fabriquer du pain azyme, et que le Protocole des sages de Sion est authentique. Alors, bon courage pour rétablir la vérité face à la propagande révisionniste.