mercredi 16 avril 2014

Encore un miracle "made in Israel": l'Upsee et le bonheur de la petite Isabella

Nos lecteurs se souviendront de l'Upsee, l'invention d'une maman israélienne qui fait marcher les enfants handicapés.  Le Daily Mail rapporte l'histoire de la petite Isabella Luckett. 7 sur 7 relaye l'histoire sans toutefois indiquer qu'il s'agit de l'invention de Debby Elnatan, une Israélienne, pour aider son fils Rotem, qui souffre de paralysie cérébrale, à marcher - ce que le Mail n'oublie pas d'indiquer.

Les premiers pas de Bella.
D'autres photos ICI.
Elle se sent comme une princesse grâce à un harnais. Isabelle Luckett, une fillette paraplégique de 4 ans, a surpris tous le monde au mariage de sa tante. La fillette, qui devait jeter des fleurs dans l'allée, a avancé debout contre son père, maintenue à un harnais caché.  Lorsque la tante a demandé à Isabella d'être demoiselle d'honneur, il y a deux ans, ses parents espéraient qu'elle pourrait faire quelques pas. Mais ce ne fut pas le cas. Le mois dernier, ses parents ont eu un nouvel espoir, indique le Daily Mail. Ils ont découvert qu'il existait un harnais particulier (Upsee) qui permettrait à leur fille de marcher et de jeter des fleurs le jour du mariage.  Ce harnais permet aux enfants de marcher, soutenus par leurs parents. Ce porte-enfant s'attache aux pieds et à la jambe de l'adulte. Il a été créé par une maman qui a un enfant atteint de paralysie (voir vidéo ci-bas).

Gary, le père de la fillette, a contacté l'entreprise et a demandé si elle pouvait confectionner un harnais rapidement pour Isabella, en justifiant sa demande. L'entreprise a répondu favorablement, fournissant l'objet dans les plus brefs délais.

lundi 14 avril 2014

Israël, le choix de personnes incroyablement belles

Incroyablement, ridiculement belles...  Alors que certaines pasionarias boycotteuses d'Israël...

Dave @ Israelly Cool: Actress Scarlett Johansson continues to show the same kick-ass qualities we see from her on screen, this time calling out the BDSHoles for what they are.
The actress was criticized for partnering with the soft drink brand, but not because she was peddling carbonated and caloric beverages, since Soda Stream is seen as a healthy alternative to the sugary sodas in the marketplace. The company has been criticized for operating a manufacturing plant in an Israeli settlement in the West Bank.  “[I'm being called] the new face of apartheid. There’s a lot of anti-Semitism out there,” she commented.
In other (aesthetically) pleasing news for Israel supporters.
France’s former first lady Carla Bruni declared herself “crazy about Israel” and talked about Jewish family ties in an interview published by an Israeli daily on Friday. 
Ahead of a May 25 concert in Tel Aviv, the singer, guitarist and former model told the Hebrew-language Yediot Aharonot that she hoped to bring both her husband, former president Nicolas Sarkozy, and her son Aurelien with her.  Italian-born Bruni, 46, told the newspaper that her father was Jewish and that while Sarkozy had a Jewish grandfather he also has a Jewish grandson,Solal, through his son Jean’s 2008 marriage to Jewish heiress Jessica Sebaoun. 

dimanche 13 avril 2014

Ed Miliband “premier Premier ministre juif” britannique? Il oublie Disraeli...

"Benjamin Disraeli – one of the greatest PMs there ever was – was Jewish. Yes, he converted to Christianity. But Ed Miliband doesn’t even believe in God and describes himself as a “Jewish atheist” – so we’re talking about ethnic identity here, not religion." Tim Stanley

Royaume-Uni : le travailliste Ed Miliband espère devenir le “premier Premier ministre juif”.  "Le leader travailliste, qui brigue le poste de Premier ministre lors des élections prévues en 2015, a déclaré vendredi espérer devenir le “premier Premier ministre juif”, bien qu’il se qualifie de Juif athée."

Comme le font remarquer plusieurs éditorialistes, Ed Milliband dans le cas très hypothétique où il devrait devenir Premier ministre, serait le second - le premier Premier ministre britannique fut Benjamin Disraeli, par ailleurs Juif et Chrétien, dont les Britanniques sont très fiers.  Et il était conservateur, en pleine période victorienne et avant la mode des ONG antiracistes, des professionnels des droits de l'hommismes, de la bien-pensance à géométrie variable, de la laïcité à outrance etc.  Haaretz fait également étalage de son ignorance journalistique.

@ Archbishop Cranmer: Ed Miliband has been in Israel, discovering his Jewish roots.  According to the Daily Mail, he said: "I would be the first Jewish prime minister if we win the election." This appears to corroborate an interview he gave to Haaretz: "In a little over a year from now, Ed Miliband could well be the first Jewish prime minister of the United Kingdom," it begins. It is undeniable that he made the claim himself: as well as this journalistic introduction, he has been directly quoted.  This is curious, because the Conservative Party gave the United Kingdom its first Jewish prime minister a while back - in 1868, to be precise; a full century before minority rights and PC quotas became a political obsession. He was called Benjamin Disraeli: an indication of his Semitic ethnicity may be found in the name. But Ed Miliband seems to be unaware of this, which is a little odd, considering his audacious appropriation of Disraeli's 'One Nation' slogan.

samedi 12 avril 2014

"L'affaire Mohammed al-Dura est l'équivalent moderne d'une affaire Dreyfus", Michèle Tribalat

Le Figaro a interviewé la démographe Michèle Tribalat sur les conclusions du rapport du CNCDH: Les Français sont-ils vraiment islamophobes et racistes? (via le blog eXtrême-centre)

Question: Le rapport fait état d'un antisémitisme, qui contrairement au racisme anti-musulman diffus et ordinaire, serait propre à une extrême-droite radicale et à certains milieux musulmans. On observe une hausse significative du nombre d'«alya» (+54% en 1 an) qui s'expliquerait par un mauvais climat général pour les juifs de France. Est-ce une réalité? La nouvelle judéophobie est-elle intrinsèquement liée au conflit israélo-palestinien ou est-ce un prétexte?

Michèle Tribalat: Les juifs sont très sensibles au climat détestable qui sévit en France depuis les années 2000 avec des crimes extrêmement graves: il y a eu la lente torture à mort du jeune Ilian Halimi, puis l'attentat dans l'école juive de Toulouse par Mohamed Merah. Ajoutons à cela une manière partisane en France de rendre compte du conflit israélo-palestinien qui donne systématiquement un blanc-seing aux Palestiniens, victimes héroïsées par les jeunes d'origine arabe, tout en accusant systématiquement Israël. Enfin, n'oublions pas l'affaire Mohammed al-Dura qui est l'équivalent moderne d'une affaire Dreyfus. On comprend aisément que les juifs soient inquiets et songent à aller vivre en Israël. Ne sous-estimons pas non plus les effets de la crise qui suscite de nombreux départs de jeunes Français. Pourquoi pas à destination d'Israël où la croissance est de l'ordre de 3 à 3,5 %?

Pour l'affaire Al-Durah consulter le blog de Véronique Chemla en cliquant ICI.  Voir également The 2nd Draft.

vendredi 11 avril 2014

Vidéo: Mohammad Zoabi, un jeune israélien, sioniste, arabe, musulman - le MUST

Interviewing Mohammad Zoabi - Describes Himself as an Israeli, Zionist. Arab, Muslim.

jeudi 10 avril 2014

La vérité sur le boycott d'Israël c'est la fin d'Israël

"La part de l’économie israélienne orientée vers l’Asie ou l’Europe de l’Est est en constante hausse et ces pays ont une attitude bien plus pragmatique vis-à-vis du conflit et de l’antisémitisme qui gangrène la mémoire européenne." Source.

@ Stand with us

Violent Israël-bashing à la Ligue des Droits de l'Homme (France et Belgique francophone)


Une recherche sur les sites de la Ligue des Droits de l'Homme en France et en Belgique francophone révèle à quel point cette ONG, dont on parle en raison de la décision de Steeve Briois maire FN d'Hénin Beaumont de cesser les aides accordées en raison de sa politisation,  de pratiquer un très féroce Israël-bashing en France et en Belgique francophone.  En Belgique, la LDH a adressé à l'occasion des élection de 2014, un mémorandum aux partis politiques où la seule revendication en politique internationale et le seul pays étranger visé est Israël (p. 24): "Interdire la commercialisation sur les marchés européens des produits issus des colonies, en raison de leurs liens intrinsèques avec un ensemble de violations graves de normes impératives du droit international. Et n’accorder aucune forme de financement ou d’aide à des entités israéliennes installées ou opérant dans le Territoire palestinien occupé. Des mesures adéquates doivent être prises pour s’assurer que les sociétés européennes n’entretiennent pas de relations économiques avec des entreprises ou des colonies israéliennes qui soient de nature à contribuer au maintien de la situation illégale découlant de la politique de colonisation."


En France: Résultats de la recherche « sraël»: 47 résultats trouvés.  (On notera qu'un seul est consacré aux Coptes, dont le terme ne figure même pas dans l'intitulé...)