samedi 18 octobre 2014

Belgique: le témoin principal d’une importante affaire de blanchiment d’argent imputée au Hamas et au Jihad islamique vit à Liège

Contexte: Death_of_Daniel_Wultz et 2006 Tel Aviv shawarma restaurant bombing

Un témoin-clé d'un méga-procès aux Etats-Unis retrouvé à Liège

Des avocats new-yorkais ont retrouvé en Belgique, à Liège, le témoin principal d’une importante affaire de blanchiment d’argent imputée au Hamas et au Jihad islamique, une affaire très médiatisée qui a suscité pas mal de remous diplomatiques entre les Etats-Unis, la Chine et Israël, a appris "La Libre Belgique".

Le 14 octobre, après avoir été déboutés par une procédure en référé à Liège, ces avocats ont demandé à la justice américaine d’entamer une procédure d’entente judiciaire avec la Belgique pour pouvoir entendre ce témoin dans notre pays, a également appris "La Libre".

Said Al-Shurafa vit à Liège, à deux pas des brasseries Jupiler, avec son épouse et leurs quatre enfants. Il a obtenu l’asile (dit de "protection subsidiaire") en Belgique où il vit depuis 2011. Il affirme sous un compte Facebook ouvert sous le nom d’emprunt " Zayed Zayed " qu’il étudie à l’Université de Liège. Le compte a été précipitamment fermé à la suite de la découverte de son domicile liégeois par les avocats new-yorkais.

La famille Al-Shurafa mène une vie tranquille en Belgique, mais le compte Facebook souligne les liens très forts et émotionnels avec la bande de Gaza. Il comportait notamment une vidéo à la gloire de la branche militaire du Hamas et de nombreuses photos d’enfants palestiniens tués dans des bombardements israéliens.

[...]

La Belgique se voit donc subitement propulsée au centre d’une affaire qui a fait grand bruit aux Etats-Unis et en Israël. Elle démarre avec un attentat revendiqué par le Jihad islamique le 17 avril 2006 devant un restaurant fast-food de Tel Aviv. Il avait fait dix morts, dont le kamikaze, et 49 blessés. L’un des blessés décéda un mois plus tard. Il s’appelait Daniel Wultz. Il avait 16 ans et était de nationalité américaine. Son père, Yekutiel Wultz, était avec lui. Il fut sérieusement blessé mais échappa à la mort.

La famille, sous l’impulsion d’Israël, entama une procédure judiciaire qui avait pour but de remonter jusqu’aux sources du financement de Jihad islamique et du Hamas, le nouveau maître à bord de la bande de Gaza. Une première dans l’histoire de la justice américaine : elle obtint en 2012 la condamnation de la Syrie et de l’Iran pour avoir soutenu "des militants palestiniens" dans l’attaque suicide. La US District Court of Washington évalua le dommage à 323 millions de dollars, dont jamais un centime ne fut payé.
Suite

Université de Liège: la Shoah devient l'objet de grosses rigolades et de folklore

"Paraît même que les bleuettes sont partantes pour se tatouer le portrait de leur grand-mère sur le bras!"

Juifs prêts à être gazés...
Le journaliste américain Jeffrey Goldberg est "eurocynique". En effet, chez de nombreux Européens éduqués le cynisme en ce qui concerne les Juifs n'a pas de limites. Jeffrey Goldberg constate que "l'Europe est devenue un marécage d'hostilité anti-juive".  L'extermination de six millions de Juifs européens, dont un million et demi d'enfant fait de plus en plus rire, et pas seulement Dieudonné et ses fans.  En consultant les médias et leurs professeurs, ces étudiants de l'université de Liège pensent que les Juifs ne sont capables que du pire.  Ils savent pertinemment que leurs petits amusements leur vaudront quelques propos indignés de la part d'associations juives.  Peut-être s'excuseront-ils.  Et alors on dira qu'un certain "lobby" qui domine le monde entier a fait pression sur eux...  Ca ne fait que deux mille ans.  Au fait combien de Juifs y a-t-il à Liège?

"Sois déguisé en L... C... ou en juif connu
pour amadouer les gardes frontières.
Soirée à aller simple"
C’est avec effarement que l’Union des Etudiants Juifs de Belgique (UEJB) a découvert que le comité de baptême de Philosophie et Lettres de l’ULG organisait une “soirée à l’aller simple” (en wagons plombés?) avec pour thème “Le mardi, on rentre à Gaza en famille!”.

Voilà comment le thème de la soirée est expliqué: “M... s’en est allée torturer quelques Palestiniens et elle nous laisse le cœur brisé. Mais, comme L... C..., on aime passer d’une cause à l’autre et s’y atteler avec acharnement, c’est pourquoi le CB Philo t’invite à sa nouvelle bleusaille : Le mardi, on rentre à Gaza en famille!

Bleu, te voilà dans la peau d’un petit Palestinien. Le but de ta soirée étant d’éviter le grand méchant Juif et de retrouver tes pénates heureux et entier (si possible).”

Le folklore estudiantin a pour tradition de dénoncer par la dérision et l’humour. Ici nous sommes dans toute autre chose: une vision manichéenne et antisémite du conflit israélo-palestinien. C’est le “petit palestinien” qui est confronté au “grand méchant Juif”.

Les bleus sont appelés à s’identifier à des victimes de Juifs. Par contre pour accéder à la soirée, ils sont invités à se déguiser soit en L... C... (militante PTB pro-palestinienne) soit en “juif connu” pour “amadouer les gardes frontières”. C’est à la fois un appel aux clichés caricaturaux visant les Juifs et à la stigmatisation des personnalités juives.

L’image sur l’affiche est sans ambiguité, la Juive est représentée symboliquement avec une kippa et des yeux rouges sataniques. Elle prévient les “petits Palestiniens” qu’elle les empêchera de passer. Les organisateurs renforcent le trait: Evitez le grand méchant Juif si vous voulez rentrer chez vous heureux et entier.

Suisse: le socialiste Matthieu Béguelin ose l'humour façon Le Pen

Rappel: si Marine Le Pen a critiqué son père pour son "trait d'humour" sur Patrick Bruel. Ce n'est pas le cas du très respectable Parti socialiste suisse... Et puis en Europe on a toujours aimé rire sur le dos des Juifs!  

Source: Le Matin. L-ex-député neuchâtelois Matthieu Béguelin a fait une blague  très forte teneur polémique. Et il assume!
Sur la page Facebook de M.B. un internaute a écrit: "Si la pièce avait été de Brelaz, tu aurais dit qu'elle faisait un bide, j'imagine".  Un autre: "Arrêtez de jouer les vierges effarouchées. Cette médiatisation est loin de vous déplaire cher ami. Et cette posture de poil à gratter vous ravis. Non?"
Sur Facebook, il y a ceux qui parlent de foot, ceux qui postent des photos de ce qu'ils mangent et il y a Matthieu Béguelin. Ancien président des socialistes en Ville de Neuchâtel, ancien député, cet homme de théâtre n'est pas de ceux que la polémique effraie sur Ie réseau social. Mercredi, ce personnage haut en couleur a commenté à sa manière les déboires de Bernard-Henri Lévy, rapportés par Les Inrocks.  Selon le magazine culturel, sa pièce «Hôtel Europe», censée être programmée à Paris jusqu'en janvier, s'arrêtera le mois prochain faute de public. Une nouvelle sur laquelle beaucoup ironisent, sauf que le théâtre de I'Atelier dément désormais le flop de l’œuvre du philosophe au décolleté le plus célèbre de France.

«La pièce de BHL fait un four...Valls appelle à la lutte contre l‘antisémitisme», écrit le socialiste neuchâtelois sur Facebook. A ceux pour qui le jeu de mots paraîtrait obscur, on rappelle que Bernard-Henri Lévy est juif, et que le «four» peut aussi bien évoquer l'insuccès du spectacle que des crématoires de sinistre mémoire... [...]

Un commentaire lamentable pour la CICAD
«Prétextant que l'expression fait partie du jargon théâtral, il ne manque pas d'accoler à son commentaire "Valls appelle à la lutte contre l'antisémitisme". Il n'y a malheureusement aucune ambiguïté dans son message. Une chance qu'il ait démissionné de ses mandats politiques. Après les propos de l'ex leader français du Front national, Jean-Marie Le Pen déclarant: «On fera une fournée la prochaine fois», en parlant de Patrick Bruel, notre ex-député neuchâtelois adepte de la "dissidence Dieudonniste" n'a pas démérité.  Au regard de la réaction de la présidente du PS neuchâtelois, je ne peux qu'exprimer notre inquiétude. Loin de condamner les propos intolérables de Matthieu Beguelin, Silvia Locatelli les banalise, alimentant ainsi amalgames et stéréotypes. Cette affaire prend désormais une tournure politique plus importante pour laquelle il appartient désormais au Président du parti socialiste suisse de se prononcer et nous dire ce que lui inspire de tels dérapages. » explique Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD
Une indignation qui affecte assez peu Matthieu Béguelin: «De toute façon, je n'avais pas prévu de rire avec la CICAD.»


Source: Le Matin, 17 octobre 2014

jeudi 16 octobre 2014

Un richissime promoteur de la haine anti israélienne et antijuive à la Foire musulmane de Bruxelles (Jacques Tarnero)

"Les pouvoirs publics belges sauront apprécier, cinq mois après la tuerie du musée juif de Bruxelles, l’opportunité de la présence de l’auteur de telles paroles à la foire musulmane de Bruxelles. Si ce monsieur était autorisé à entrer en Belgique, capitale de l’Europe, c’est toute la fiabilité des prétentions anti jihadistes et antiterroristes des européens qui serait compromise." (Jacques Tarnero)

Voir également: Lettre ouverte de Claude Demelenne au Premier ministre belge concernant la participation d'un prédicateur musulman koweitien antisémite à la Foire musulmane de BruxellesAl-Suwaïdan, un conférencier qui veut «éradiquer Israël» invité à la Foire musulmane de Bruxelles (+vidéo) et Belgium: pro-Hamas anti-Israel Koweiti preacher to speak at Muslim Fair in Brussels. 

Jacques Tarnero @ Europe-Israel

C’est un grand promoteur de la haine anti israélienne et antijuive que la Foire musulmane de Bruxelles s’apprête à accueillir du 7 au 10 novembre prochain. Il suffit pour le vérifier de regarder et d’écouter les enregistrements vidéos des prêches de Tarek al Suwaïdan. En bonne place sur l’affiche présentant les orateurs, aux côtés de Tariq Ramadan, prédicateur suisse de renom, de Ahmed Jaballah de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), de Raphaël Liogier (professeur à l’Université d’Aix en Provence) ainsi que d’autres intervenants enseignants en sciences islamiques.

Avec Tariq Ramadan, Al Suwaïdan ne professe pas uniquement la science religieuse tirée du Coran. Ce leader des Frères Musulmans koweïtiens est aussi un auteur, conférencier, prêcheur politico religieux. Très lié à la direction du Hamas palestinien, ce Koweïtien prône l’éradication totale d’Israël, qu’il accable de tous les péchés du ciel et de la terre. Pour Suwaïdan ce "pays déviant" (?) doit être anéanti et aucune trêve à son égard ne saurait être tolérée.

Agé de 61 ans, ce riche entrepreneur koweïtien, a une célébrité qui dépasse les frontières de l’Emirat. Selon le magazine Forbes (source édition Arabe: Forbes Arabia), Al-Suwaidan occupe le deuxième rang dans le revenu net annuel chez les prêcheurs dans le monde musulman avec un profit net d’environ 1 million de dollars en 2007. Al-Suwaidan a été formé en sciences islamiques classiques dans sa jeunesse, puis il a suivi ces études aux États-Unis, dans l’économie et ingénierie du pétrole et du gaz naturel. Ses prêches reprennent la matrice politico-religieuse de la Confrérie dans le monde arabe et dans les communautés musulmanes du monde entier. Ses programmes télévisés éducatifs articulent autant le management ou la planification stratégique en économie que planification destructrice de «l’entité sioniste».

Le 14 juillet 2014 son prêche public était dénué de toute ambiguïté:
"Ce conflit avec les fils de Sion menace notre existence, géographiquement et historiquement. Cet Etat déviant est destiné à être éradiqué dans sa totalité, pas seulement pour les palestiniens et la résistance à Gaza, nous devons ressentir que cette bataille est notre bataille et si nous ne le ressentons pas c’est que nous ne comprenons pas la progression de l’histoire et de la géographie et le conflit idéologique politique et religieux entre nous et Israël.  Tout le monde doit participer à cette bataille où qu’il se trouve (… ) Il y a quelques jours je parlais à mon frère Khaled Mechaal. Il a dit « nous n’accepterons pas de cesser-le-feu » (applaudissements du public) Je trouve ça étrange que certains demandent un cesser–-e-feu. Les tirs continuent, ils ont complètement paralysé Israël (…)

Lettre ouverte de Claude Demelenne au Premier ministre belge concernant la participation d'un prédicateur musulman koweitien antisémite à la Foire musulmane de Bruxelles.

"Tareq Al-Suwaïdan est fort proche des dirigeants du Hamas, figurant sur la liste des organisations considérées comme terroristes par l'Union européenne. Tareq Al-Suwaïdan est un islamiste antisémite, prônant la destruction d'Israël, qu'il qualifie de «pays déviant qui doit être éradiqué totalement ». Lors du récent conflit à Gaza, Al-Suwaïdan déclarait : «Pas de cessez-le-feu, nous devons anéantir Israël». Une obsession chez ce très prosélyte prédicateur qui ne manque jamais une occasion d'insister sur le fait que « tous les musulmans de la terre doivent se sentir concernés » par le djihad contre les Juifs."

Déjà dénoncé par le quotidien La Capitale.  En anglais: Belgium: pro-Hamas anti-Israel Koweiti preacher to speak at Muslim Fair in Brussels

Lettre ouverte de Claude Demelenne au Premier ministre Charles Michel concernant la participation d'un prédicateur musulman koweitien antisémite à la Foire musulmane de Bruxelles.

Monsieur le Premier ministre,

Dans le Soir et le Standaard de ce 14 octobre 2014, vous rappelez que votre nouveau gouvernement veut donner la priorité à la lutte contre le radicalisme. Vous affirmez: «Le danger potentiel lié au terrorisme et à la radicalisation est partout... On doit, dans ce gouvernement être très mobilisés par rapport à ça».

Tout démocrate, de droite comme de gauche, ne peut qu'approuver votre propos. Vous devez, rapidement, passer de la parole aux actes.

Un premier test se présente à vous. Le 7 novembre prochain, la Foire musulmane de Bruxelles a prévu d'accueillir, en conférencier-vedette, le prédicateur Tareq Al-Suwaïdan. Les discours de haine que tient habituellement ce richissime entrepreneur et «penseur» kowétien, leader des Frères Musulmans de son pays, posent problème. L'accueillir chez nous, en Belgique, risque de pousser à la radicalisation de nombreux jeunes, notamment.

La Foire musulmane est un événement à la fois commercial et religieux. Elle est organisée par la mouvance des Frères Musulmans, partisans d'un islam rigoriste. Comme lors des deux premières éditions, en 2012 et 2013, de 15.000 à 20.000 personnes sont attendues, du 7 au 10 novembre, sur le site bruxellois de Tour et Taxis. Plus de 150 stands proposeront divers produits: nourriture halal, finance islamique, habillement «religieusement correct», littérature et ouvrages sur l'islam...

Alyah: les Juifs français plus 'paniqués' que les Juifs britanniques

Jewish Chronicle: 'Scared' Brits in property rush to Israel

Paris 2014
Les experts immobiliers constatent que les Juifs de la diaspora se bousculent pour acheter des "maisons-refuges" en Israël.

"Il nous disent: on ne sait jamais", a déclaré l'agent immobilier Rebecca Wolman, qui travaille avec le marché britannique.  L'agence a enregistré une très forte progression de la demande depuis l'été.  Mme Wolman, de l'agence Home to Home basée à Tel Aviv, explique que les gens veulent une deuxième résidence afin de renforcer leurs liens avec Israël et l'identité juive de leurs enfants.

Auparavant, le mot "antisémitisme" ne faisait pas partie de leur vocabulaire, mais à présent les clients confient qu'ils ne se sentent plus en sécurité en Angleterre.

Elle a souligné que les Britanniques n'expriment pas la "panique" qu'éprouvent les Juifs français.  Ils sont désireux d'acquérir une propriété de vacances qui pourrait devenir, le cas échéant, leur résidence principale.

L'agence a des clients religieux et non-religieux.  Parmi les premiers, il y en a qui sont indubitablement très laïcs et qui auparavant n'avaient pas beaucoup de liens avec Israël.

Anat Riesenberg, qui dirige la branche de Netanya de l'immobilière Anglo-Saxon, a également enregistré une plus forte demande de la part des Juifs de la diaspora, y compris Britanniques. Les demandes seraient d'un tiers plus élevées qu'à la même période l'année dernière. Il y aurait deux motivations: le patriotisme et la montée de l'antisémitisme. Le même phénomène avait été constaté après la guerre de Gaza en 2012.

Voir: Alya réussie en Israël

mercredi 15 octobre 2014

Le Centre Wiesenthal regrette l'inaction des ONG de droits humains européens face à l'antisémitisme à la foire du livre de Frankfurt

Le Centre Simon Wiesenthal note que pour la 12e année le Centre est la seule ONG à vérifier si des oeuvres antisémites sont présentées à la Foire Internationale du Livre à Frankfurt et à porter ce fait à la connaissance du publi.  On se demande effectivement ce que font les nombreuses organisations, notamment juives, en Europe qui prétendent lutter contre la haine, le racisme et l'antisémitisme. On notera le silence des ces associations à propos de la présence d'Al-Suwaïdan, frère musulman, prédicateur anti-occidental et anti-Israélien au programme de la foire musulmane de Bruxelles ainsi que celle de Yacob Mahi dont le père spirituel est Roger Garaudy.

Le Centre rapporte également les propos du directeur de la Foire qui  sont en porte à faux avec  la réalité de ce qui se trouve dans certains stands:  "At the opening press conference, Fair Director, Juergen Boos, acknowledged the growth of “hate, xenophobia and alienation,” calling for “an inspirational Fair based on respect for cultural mobility.” However, his response to an Iranian journalist seemed discordant: “We are present in Tehran [Book Fair] and really wish to showcase Iranian publishing here in Frankfurt.”  “Discordant”, in that for the last five years the Wiesenthal Centre Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels, has reported to the Director on Iranian children’s literature displayed on governmental stands extolling war, terrorism, suicide and martyrdom, again repeated this year."

Ces deux points ne sont pas abordés dans l'article en français sur le site de Times of Israel:

Des livres antisémites à la Foire du livre de Francfort - Les Qataris, les Palestiniens, les Egyptiens et les Iraniens sont les contrevenants de ce large rassemblement des éditeurs

Les pires contrevenants étaient le Qatar, un éditeur palestinien, l’Egypte et l’Iran, indique le rapport. Il y avait par exemple des livres pour enfants à la gloire du djihad, un texte en l’honneur du tueur d’enfants, Sami Kuntar, et une adaptation des Protocoles des Sages de Sion.

Cependant, il convient de noter que la Turquie, «pour la troisième année consécutive, n’a présenté aucun livre incitant à la haine», a déclaré Dr Shimon Samuels, directeur des relations internationales de la branche parisienne de l’organisation, dans un communiqué.

Ce rapport accuse les éditeurs cités de «violer les dispositions européennes et allemandes contre l’incitation à la haine», et de ce fait, de contrevenir à leurs obligations contractuelles prises envers la Foire du livre. Les rédacteurs du rapport demandent aux organisateurs de la Foire de «confisquer ces livres et de mettre sur liste noire les exposants [contrevenant à ces règles] pour qu’ils ne participent pas à l’édition 2015».