vendredi 18 mai 2012

Un parti antisioniste en Europe? Oui. En France!


L'humoriste français Dieudonné sera candidat aux législatives sous les couleurs du Parti Antisioniste à Dreux (Eure-et-Loir).

A notre connaissance, même si dans d'autres pays européens l'antisémitisme reste un fait majeur, il n'y a qu'en France qu'il y a un parti antisioniste et qu'un "artiste" comme Dieudonné connaît une telle popularité.

5 commentaires :

Monique a dit…

Voilà un personnage qui revendique son haut et fort son antisionisme et qui est complétement antisémite aussi. Après, quand on dit qu'être antisioniste ne signifie pas être antisémite, c'est de la totale mauvaise foi et de la connivence de la part de beaucoup de politiques et de journalistes.
Qu'en France, les services de l'Etat laisse un tel individu se présenter aux élections législatives est une honte.

Quand je vois tous ces élus de droite comme de gauche qui se sont apitoyés sur l'assassinat des trois petits enfants franco-israëliens dans l'école juive de Toulouse, cela me révolte : tout n'est qu'apparence et grande hypocrisie car même pas deux mois après (à peine le temps du deuil), ces mêmes élus autorisent un parti antisioniste en France. Ces enfants et ce père assassinés, en plus d'être français, étaient aussi israêliens (ils sont d'ailleurs enterrés en Israël), donc pour ces antisionistes enragés, il méritait certainement leurs morts. Comment les autorités françaises peuvent accepter cela ? Il faut vraiment ne pas avoir de conscience.

Mesdames, Messieurs, si malheureusement (ce que je souhaite pas du tout) un attentat antisémite était de nouveau commis en France, épargnez-moi vos regimbeades et les paroles telles que "cet acte barbare", "quand un français d'origine juive est assassiné, c'est la nation toute entière qui est touchée dans sa chair", etc... Vous n'y pensez pas une seule seconde. Priez seulement pour que vos enfants ou petits-enfants ne passent pas à côté d'un lieu juif à ce moment-là car c'est là uniquement que vous comprendriez ce qu'est l'immense douleur et le chagrin inconsolable.

FRANCIS a dit…

http://www.europe-israel.org/2012/05/petition-pour-interdire-le-parti-anti-sioniste-et-lantisemite-dieudonne-aux-elections-legislatives/

Pétition pour interdire le « Parti Anti Sioniste » et l’antisémite Dieudonné aux élections législatives !

corsu a dit…

les vrais juifs pieux sont antisionistes et contre l'etat d'israel ! le sionisme est l'ennemi du judaisme comme l'etat d'israel est l'ennemi du judaisme !

Anonyme a dit…

@ Corsu , la très grande majorité des juifs pieux sont sionistes en effet les textes liturgiques incitent au retour en Terre d’Israël .
Un groupuscule - 2000 à 3000 personnes - se targue d’attendre une intervention divine qui “délivrera” le Peuple Juif , d’autres ont déjà perçu La Main de D.ieu dans la création de l’Etat Juif .
Fort heureusement les gens auquel tu fais allusion sont extrêmes minoritaires – quasiment une secte- et donc non-représentatif du Judaïsme .
Les “ antisionistes” manipulent à souhait ces extrémistes religieux afin de créer un doute entre Sionisme et Judaïsme , deux éléments extrêmement bien imbriqués d’un même ensemble .
Ce ne sont là qu’UN et Unique dogme .


עם ישראל חי
joel.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Aujourd’hui, beaucoup de gens pensent qu’Israël est le résultat des nationalismes du 19ème siècle. Mais ce n’est pas vrai. Lorsque Herzl publiait "L’Etat juif en 1896", il n’y a ni Etat, ni peuple, ni langue… L’existence de cette chose , qu’on nomme aujourd’hui l’Etat d’Israël est complètement surréaliste . Même Herzl n’avait pas pensé au début que l’on puisse faire revivre l’hébreu !

Israël met en échec les catégories du langage habituel des sciences humaines. C’est pour cela qu’il faut adopter une nouvelle grille de lecture au profit de la notion d’identité juive.

"Le discours de Herzl est complètement enraciné aux catégories traditionnelles. Je ne veux pas dire dans le sens habituel du mot religieux mais au sens identitaire. Mon projet n’est pas de mettre une kippa sur la tête de Herzl car il n’était pas observant. Mais il est complètement artificiel de considérer que Herzl est laïc . Herzl était très conscient de sa judéité."

Source / "Revenir à Herzl" / Une interview de Georges Weisz par Constance Le Bihan, pour Guysen International News.