vendredi 6 juillet 2012

Lord Coe honorera personnellement la mémoire des athlètes israéliens massacrés à Munich 1972

Jewish Chronicle: Lord Coe, président du Comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2012, a déclaré que, lors de la cérémonie d'ouverture à Londres, il honorera personnellement la mémoire des athlètes israéliens tués durant les Jeux de Munich de 1972.

Lord Coe a confié au personnel de la mairie de la capitale qu'il allait marquer l'anniversaire par un "hommage personnel". Il n'est pas clair ce qu'il a l'intention de faire.

Une campagne menée par les dirigeants juifs dans le monde entier et Ankie Spitzer, veuve de l'entraîneur d'escrime Andrei Spitzer, a jusqu'ici échoué à faire fléchir le Comité international olympique, qui a maintes fois refusé de consentir à l'observation d'une minute de silence pendant la cérémonie d'ouverture.

Lord Sebastian Coe
Lord Coe a rencontré des membres du personnel de la mairie de Londres pour une "pause café" pour les remercier de leurs efforts pour l'organisation des Jeux.  La question des athlètes israéliens tués par des terroristes palestiniens lui fut posée.


Deux événements commémoratifs distincts sont prévus cet été pour honorer la mémoire les athlètes massacrés. L'un est organisé par le Comité olympique israélien le 6 août en présence du président israélien Shimon Peres. Le second est organisée par la Fédération sioniste un mois plus tard à la date de l'anniversaire du massacre.

Plus de 50 députés britanniques, menés le conservateur Bob Blackman, ont signé un Early Day Motion appelant à une minute de silence. Les gouvernements de l'Allemagne, l'Australie, le Sénat des États-Unis et le Canada ont appelé à un silence à observer.

Rien de pareil en France?

2 commentaires :

kravi a dit…

La France, ses politiques et ses médias s'honorent déjà par un parti pris anti-israélien de tout premier ordre. Pourquoi voulez-vous qu'ils en fassent davantage ?

Philo a dit…

Il est vrai qu'il n'y a pas d'individus comme Dieudonné, Stéphane Hessel, Garaudy, Fofana, Merah, Ramadan, Soral, abbé Pierre etc etc qui deviennent des icônes au Royaume-Uni. Et pourtant on a l'impression que les Juifs français sont persuadés que ça va plutôt bien à part quelques problèmes qu'on pourra régler.