vendredi 27 juillet 2012

CIO: le comte Henri de Baillet-Latour déplorait les méfaits des Juifs en 1940

C'est consternant que le comte Henri de Baillet-Latour, troisième président du Comité international olympique (CIO) de 1925 à 1942, écrivait ceci en 1940:

"(...) Terrible bataille entre barbares (soviétiques) et les Finlandais [...]. Cette guerre que les Bolcheviques attendaient depuis 1920 devint un fait réel grâce à l'aide des Juifs, pour le seul bénéfice de la Russie.  Treize millions de chrétiens aux mains des rouges en Ukraine; le contrôle de la Baltique perdu pour l'Allemagne; les états baltes imprégnés de culture germanique depuis quelque 1000 ans sont aujourd'hui sous l'influence de la Russie rouge."

Cité par Pierre Morath dans "Le CIO à Lausanne, 1939-1999".
Le comte Henri de Baillet-Latour entouré de Adolf Hitler et Rudolf Hess
lors de la cérémonie d'ouverture des 
Jeux olympiques d'hiver de 1936.
En tant que président du CIO, il avait éprouvé une "grande joie à la suite des merveilleux Jeux Olympiques à Berlin 1936".  

3 commentaires :

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

En 1795, lors du troisième partage de la Pologne, les États baltes sont rattachés à la Russie ...

Dès le 23 août 1939, l'URSS signe avec l'Allemagne le traité Ribbentrop-Molotov de non-agression réciproque qui délimite les pôles d'influences des deux puissances. Ce traité place les États baltes à l'intérieur de la sphère d'influence de l'URSS. Celle-ci débute donc la Seconde Guerre mondiale comme alliée de l'Allemagne et annexe une partie de la Pologne, la Finlande, puis les États Baltes.

Rudi a dit…

Déjà un président belge du CIO. Le compte Jacques Rogge n'est pas mieux!

prof a dit…

A l'époque le comte Henri de Baillet-Latour déplorait les méfaits des Juifs, aujourd'hui Jacques Rogge ne veut surtout pas brusquer la communauté musulmane d'Angleterre. Et puis, quelques juifs tués en 1972, c'était il y a longtemps ...