lundi 17 septembre 2012

Un Jésuite à un journal belge: "Israël a intérêt à la guerre civile syrienne"

"Diviser l’Orient permet à Israël de se cacher dans la forêt."

La Libre Belgique a interviewé un Jésuite, le père Paolo Dall’Oglio, qui a fondé y a trente ans le monastère de Deir Mar Moussa et qui est engagé "dans une campagne pour alerter l’opinion publique sur ce qui se passe" en Syrie.  Très habilement le Père Paolo commence par dénoncer Thierry Meyssan, les négationnistes etc. Ca passe bien.  Sauf qu'il se lance à son tour dans une diatribe anti-israélienne qui est en tout point identique à celles de Meyssan, des complotiste et de Bachar el-Assad lui-même: tout est la faute d'Israël. C'est comme ça que l'Eglise perd peu à peu toute crédibilité.  Et évidemment La Libre ne pouvait pas laisser passer l'occasion de dénigrer Israël notamment pendant la fête du Nouvel An juif...  Admirez:

"Le régime a essayé d’embarquer l’opinion publique internationale dans une interprétation de la révolution syrienne qui puisse démontrer qu’il ne s’agit pas d’une vraie révolution, mais d’une agression externe, masquée, sous couvert de révolution. Une révolution armée, islamiste, terroriste au service des intérêts de l’Occident pétrolier et de l’Etat sioniste. Cela, c’est le théorème du régime. Cette bonne sœur a été utilisée pour démontrer ce théorème. [ ] Comprendre le mécanisme négationniste contre cette révolution me paraît très important. Le réseau Voltaire est équivoque et d’une paranoïa totale. Ils sont dans la chambre du pouvoir. Ils font partie de la structure idéologique et de la cellule de crise du régime. Il faut lire les interviews de Thierry Meyssan (NdlR : le fondateur du Réseau) dans les journaux syriens. J’espère que la fin du régime sera aussi sa fin à lui - pas sa fin physique - mais sa fin en tant que colporteur du mensonge d’Etat et du négationnisme. Je voudrais savoir aussi pourquoi les tenants en Europe du négationnisme de la Shoah, parmi les traditionalistes catholiques extrêmes, anti-impérialistes et antiaméricains, alliés aux anticapitalistes et staliniens, sont aujourd’hui du côté du négationnisme syrien et sont sensibles à la sirène Agnès." [...]


"Israël a intérêt à la guerre civile syrienne. Il y a une paralysie de la diplomatie américaine, en phase électorale, provoquée par la décision stratégique d’Israël de ne pas permettre une solution rapide en Syrie.
Vous aussi, vous succombez au discours anti-israélien ?
Ecoutez, Shimon Peres a dit un jour: "La souffrance du peuple syrien est intolérable." Deux jours après, un officier du Mossad a dit: "Il ne faut pas se presser." Diviser l’Orient permet à Israël de se cacher dans la forêt."

L'interview a suscité peu de réactions.  Mais à leur lecture on se rend compte que les lecteurs sont conscients de la duperie: (1) "rien compris si ce n'est que c'est la faute d'Israël si le conflit ne trouve pas de solution". (2) "Admirez la charité du bon père concernant la soeur Marie-Agnès: "Cette bonne sœur a été utilisée"/ "sensibles à la sirène Agnès". Qui utilise la sirène Paolo? Jésuites - salafistes, même combat?" (3) "Et pourquoi cette "bonne soeur" se tromperait-elle et lui pas ? Qui manipule qui?"



La réalité est que les Européens comprennent de mieux en mieux la réalité et que l'accusation permanente d'Israël commence à perdre son efficacité.

2 commentaires :

kravi a dit…

Chère amie, je vous trouve un peu optimiste dans votre conclusion tout en espérant me tromper. Je ne décèle nulle part de fléchissement de la haine anti-israélienne.
Le pessimisme juif russe ?

Anonyme a dit…

PS : Jésus a été circoncis, sa famille et ses amis étaient tous juifs. Il a été instruit à la synagogue, obéis au six cent treize Mitsvot , participé aux trois fêtes de pèlerinage et il mort juif avec tous les rituels en usage à cette époque. Ses préceptes sont tirés du Lévitique et du Deutéronome et son interprétation est issue de l’école de rabbi Hillel. Paolo Dall’Oglio pourrait-il nous monter OÙ ON POURRAIT LIRE que Jésus ait dit: "Je suis chrétien"? Merci Paolo !

On dirait que Paolo n'a jamais demandé ce que les musulmans pensent de la présence de statues dans les églises ni de la façon dont le coran considère les chrétiens. Quand on voit où se situe le monastère, on comprend immédiatement…

http://www.deirmarmusa.org/es/civicrm/event/info?reset=1&id=1

Franco