samedi 1 septembre 2012

Judenhasse au Portugal: Hitler avait raison

Quelles que soient les nouvelles, il suffit que le mot "Israël" surgisse pour qu'immédiatement des internautes  européens, dans ce cas portugais, écrivent des commentaires comme celui-ci justifiant l'extermination de six millions Juifs européens (dont un million et demi d'enfants) par Adof Hitler et ses alliés. Rappelons que le Portugal a la distinction d'être le pays européen où il y a le moins de Juifs (moins de 1.000 pour 11 millions d'habitants) mais que l'antisémitisme, comme nous le rappelons régulièrement, y est très prégnant: 

António Carvalho de Porto écrit: "Tout est permis à l'État d'Israël, assassinats, occupation de terres qui ne leur appartiennent pas, construction de colonies, menaces d'attaquer des pays voisins, possession en catimini d'armes nucléaires, enfin tout avec une  totale impunité.  On a déjà expliqué que la pratique du judaïsme donne raison à Hitler".
Un "citoyen" de Coimbra lui donne raison: "J'ai toujours considéré que l'attitude des nazis envers les Juifs était ignoble, ça me donne l'autorité pour critiquer les Israéliens qui font aux Palestiniens ce que les nazis leur ont fait."

Repris de la boîte de commentaires du journal portugais Público.
 
On peut dorer la pilule autant que l'on veut mais le fait est que 70 ans après l'Holocauste beaucoup de braves Européens sont passionnément d'accord avec ce qu'Hitler a fait aux Juifs. Ceci est un exemple choquant repris d'un média de grande qualité, et qui est révélateur de ce qu'est l'antisémitisme. (Source)

5 commentaires :

Monique a dit…

Mes collègues espagnols, quand elles veulent être très méchantes, disent que le plus grand zoo de l'Espagne, c'est le Portugal. Je ne suis pas pour ce genre de propos mais quand on veut "jouer" au plus méchant et au plus cruel, il faut savoir que d'autres peuples (voisin dans ce cas) peuvent l'être aussi envers vous. A bon entendeur salut.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Le colloque de Lisbonne et l'exposition « Fugindo a Hitler e ao Holocausto. Refugiados em Portugal entre1933-1945 » qui fut montrée en mai 1994 à Lisbonne et plus tard à Porto et Coimbra provoque une discussion animée sur l'antisémitisme portugais, le fascisme et le rôle du pays pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Au début du 20e siècle, l'antisémitisme portugais devient socialement acceptable. En 1924, le journaliste Mário Sáa publie un livre destiné à devenir célèbre, A Invasão dos Judeus ; avec ses chapitres provocateurs ("Invasion du sang", "Attaque de l'Etat",
"Attaque de la vie intellectuelle" ou "Attaque de la religion") le livre donne une foule d'arguments aux antisémites portugais. Sous Salazar et le soutien de ses conseillers allemands paraissent à plusieurs reprises, dans les journaux et les revues du pays, des caricatures et des articles antisémites, qui deviennent encore plus nombreux après la fondation de l'Etat d'Israël (1948).

Le nationalisme impérial obsessif du régime fermé et fascisant, qui a dominé le Portugal pendant cinquante ans, a produit une histoire coloniale raciste et mythique qui n’a pas encore été soumise à une critique profonde. Ce concours de circonstances fait de la colonisation portugaise un domaine historique extrêmement intéressant à explorer.

Philo a dit…

Mário Sáa était en effet un antisémite assumé et est l'auteur d'un ouvrage antisémite de référence.

L'un des plus grands écrivains (également diplomate) portugais Eça de Queiros (1845–1900)a écrit en 1880 un texte qui est la grande référence des antisémites. Voici une phrase:
"La pompe de ces Salomons parvenus heurte notre goût (contemporain) pour la sobriété. Ils parlent toujours à haute voix, comme s'ils étaient en pays vaincu. Et que ce soit dans un restaurant à Londres ou à Berlin, il n'y a rien de plus intolérable que le caquetage sémitique. Ils sont couverts de bijoux, les garnitures de leurs calèches sont en or, et ils aiment le luxe grossier. Tout cela irrite."

Le Portugal a été le seul pays d'Europe non-communiste à voter pour la "La pompe de ces Salomons parvenus heurte notre goût (contemporain) pour la sobriété. Ils parlent toujours à haute voix, comme s'ils étaient en pays vaincu. Et que ce soit dans un restaurant à Londres ou à Berlin, il n'y a rien de plus intolérable que le caquetage sémitique. Ils sont couverts de bijoux, les garnitures de leurs calèches sont en or, et ils aiment le luxe grossier. Tout cela irrite."

Le Portugal post-Salazar a été le seul pays européen non-communiste à voter le 10 novembre 1975 pour l'infâme résolution 3379 de l'Assemblée générale des Nations unies qui décrètait que "le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale" (révoquée en 1991).

Philo a dit…


Et que dire du prix Nobel de littérature José Saramago:
"Le blond David d’antan survole en hélicoptère les territoires occupés de Palestine. Il lance des missiles sur des innocents désarmés. Le délicat David d’antan conduit les tanks les plus puissants du monde et rase et détruit tout ce qu’il trouve sur son chemin. Le David lyrique qui chantait les louanges de Bethsabée, incarné à présent dans la figure gargantuesque d’un criminel de guerre nommé Ariel Sharon, lance le message 'poétique' qu’il faut au préalable en finir avec les Palestiniens pour après négocier avec ceux qui restent." (...)

"Mentalement intoxiqués par l’idée messianique du grand Israël qui leur permettra de concrétiser enfin les rêves expansionnistes du sionisme le plus radical ; contaminés par la 'certitude' monstrueuse et indéracinable que, dans ce monde catastrophique et absurde, il existe un peuple élu de Dieu et que, de ce fait, et au nom des horreurs du passé et des peurs du présent, toutes les actions inspirées d'un racisme obsessionnel, psychologiquement et pathologiquement exclusiviste, sont automatiquement justifiées et autorisées ; éduqués et endoctrinés dans l’idée que toute souffrance déjà infligée, ou en cours d'infliction, ou qui sera infligée, à n’importe qui d’autre, mais en particulier aux Palestiniens, sera toujours inférieure aux souffrances qu’eux-mêmes ont vécues pendant l’Holocauste, les juifs grattent sans cesse leur propre plaie pour qu’elle n'arrête pas de saigner, pour la rendre incurable, et ils l'exhibent au monde comme s’il s’agissait d’un drapeau. Israël s’approprie les terribles paroles de Dieu dans le Deutéronome : "à moi la vengeance, à moi la rétribution". Israël veut que nous nous sentions, directement ou indirectement, tous coupables des horreurs de l’Holocauste ; Israël veut que nous renoncions à notre plus élémentaire faculté de jugement critique pour que nous nous transformions en un docile écho de sa volonté ; Israël veut que nous reconnaissions de jure ce que pour eux constitue déjà un exercice de facto : l’impunité absolue. Du point de vue des juifs, parce qu’ils ont été torturés, gazés et incinérés à Auschwitz, Israël ne pourra jamais être soumis à la loi. Je me demande si les juifs qui sont morts dans les camps de concentration nazis, ceux qui furent persécutés tout au long de l’histoire, ceux qui sont morts dans les pogroms, ceux qui furent oubliés dans les ghettos, oui, je me demande si cette immense multitude de malheureux n’aurait pas eu honte des actes infâmes que leurs descendants commettent. Je me demande si le fait d’avoir tant souffert ne serait pas la meilleure raison de ne pas faire souffrir autrui."
http://philosemitismeblog.blogspot.be/2008/12/saramago-les-israliens-sont-des-experts.html

et on peut continuer et continuer...

Anonyme a dit…

Je ne crois pas a tous ces commentaires,je suis portugais toute ma famille est portugaise et JAMAIS mais JAMAIS j'ai lu ou entendu des propos anti juif au portugal, pour une simple raison , n'as pas des juifs au portugal,alors on ne connait pas,les commentaires sur les juifs au portugal sont les memes des boliviens,ou martiens.Mais nous avons une histoire avec les juifs,toutes les familles sont des sang juif et on est très fier.Encore aujourd'hui il y a des traditions juives que les pt la pratique sans savoir la vrai raison,avec l'inquisition les juifs ont pratiqué sa religion caché, et ses costumes encore des familles le font sans savoir que viens des juifs.Pendant la 2 guerre combien des juifs ont passé pour PT, e MENDES, même inquisition cruel, je vais vous rappeler que les juives ont fuient espagne ( zoo ) pour le portugal, c'est bien apres que l'inquisition arrive au portugal,je vous rappelle que l'inquisition a été imposé sur notre territoire pour les nos amis (zoo ) d’Espagne.Encore aujourd'hui vous pouvez trouver une architecture juive au portugal,des nomes, etç.
Savez vous que les grandes navigateurs PORTUGAIS sont des juives,ZARCO-.
Dans un mot-BIEN SUR que dans tous les pays vous allez trouver un con pour parler mal des chinoises ou des italiennes,mais la question juif n'existe pas au portugal,pour nous un juif est un peuple: