samedi 8 décembre 2012

Journal jordanien: les Juifs sont les plus lâches des lâches

Elder of Ziyon rapporte cette analyse d'Akram Alsoir parue dans le journal jordanien Assabeel.  Elle est très courante dans les sociétés arabes.

L'auteur raconte sa fierté lorsqu'il a vu des reportages montrant des Israéliens qui couraient, comme des lâches, se mettre à l'abri des roquettes tirées de la bande de Gaza.  M. Alsoir a même conclu que les Juifs sont les plus lâches parmi les lâches. Il en a eu la preuve quand il les a vu courir pour éviter d'être touchés par les roquettes. Il a également compris que les Juifs ne sont pas aussi puissants que les Arabes le croient!

L'acceptation par Israël du cessez-le-feu a renforcé sa conviction de leur nature lâche. La trêve est une terrible défaite pour Israël et le prestige du Hamas atteint des sommets.

Alsoir se met à rêver. Si le Hamas a pu forcer les Juifs à accepter une trêve, on peut imaginer ce qui se passerait si tous le pays arabes tiraient des roquettes sur Israël. Les abominables Juifs se rendraient encore plus vite! Comment se fait-il qu'ils que les pays arabes ne se sont pas joints au glorieux Hamas?, se demande-t-il.
Caricature parue dans le journal jordanien Al-'Arab Al-Yawm (4/12/2012).


4 commentaires :

prof a dit…

euhhh, je crois qu'ils se trompent. Ils prennent leur cas pour une généralité.

Anonyme a dit…

Les arabes sont tellement courageux que pendant la guerre des 6 jours, ils avaient enlevé leurs chaussures pour courir plus vite et fuir dans le désert. Et ça c'est prouvé, parce que des photos il y en a des centaines.

Philo a dit…

Il n'y a aucun doute que de nombreux arabes sont très courageux. Certaines élites arabes tiennent des propos absolument abjects sur les Juifs - ce type de discours est dénoncé par beaucoup d'Arabes - ce qui est rarement évoqué.

Philo a dit…

Il n'y a aucun doute que de nombreux arabes sont très courageux. Certaines élites arabes tiennent des propos absolument abjects sur les Juifs - ce type de discours est dénoncé par beaucoup d'Arabes - ce qui est rarement évoqué.