lundi 27 février 2012

Belgique: propos antisémites au Parlement le la Jeunesse

La télévision flamande a diffusé un reportage du journaliste Riadh Bahri qui contient un passage d'une séance du Parlement de la Jeunesse [1] qui s'est tenu la semaine dernière à Bruxelles.  Cent jeunes Belges intéressés par la politique et le processus démocratique ont pris part pendant une semaine à une simulation de parlement et ont débattu entre autres sujets de la dépénalisation des drogues, de la régulation du secteur bancaire et ... bien entendu du "conflit de Gaza".

Un jeune homme a déclaré lors du débat sur la régulation du secteur bancaire:

"si vous n'adoptez pas cette motion c'est parce que vous aurez vendu votre âme au diable en échange de l'argent des juifs..."

Si un "parlementaire" a crié "antisémite" la VRT montre que les autres ont tout simplement rigolé et que personne n'a opposé la moindre protestation sérieuse.  Si des jeunes réagissent comme ça on est fondé à se poser des questions sur ce qu'on leur enseigne à l'école.  Tout aussi étonnant est le fait que le présentateur de la VRT Frederik Braeckman n'a rien dit non plus ... comme si c'était normal de faire des "jeux" pareils.
Vidéo: http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws/mediatheek/programmas/journaal/2.19992/2.19993/1.1227975

[1]  Le Projet: Le Jeugd Parlement Jeunesse est une simulation parlementaire. Pendant une semaine, les participants endossent le rôle d’un acteur de la vie parlementaire belge: sénateur, journaliste ou interprète...

1 commentaire :

Rudi a dit…

Il faut savoir aussi que la personne qui a crié cette phrase, Ivo Gistelinck, l'a fait à la demande expresse de son ami depuis des années à ce parlement de la jeunesse, le journaliste Riadh Bahri lui-même afin d'avoir un bon scoop pour la télé. La direction a nié cette vérité obtenu de la bouche même de M Gistelinck et Riadh Bahri interpellé à plusieurs reprises manquait bien sûr de courage pour réagir ou même s'excuser.