dimanche 7 septembre 2008

Philippe Torreton: "Si Siné est un vieux con, c’est un vieux con"

Extraits de l'entretien accordé au quotidien belge Le Soir (4.9.2008, p. 20) par Philippe Torreton, acteur et homme politique français (Parti socialiste):

""Je suis tout à fait d’accord avec Philippe Val, le directeur de Charlie Hebdo, qui est loin, comme on a pu le lire, d’être un réac", martèle le comédien, choqué [par] la phrase de Siné qui, pour rappel, insinuait lourdement que le fils Sarkozy n’allait plus avoir de soucis d’argent puisqu’il va épouser une Juive. "Dans L’Express, Plantu a dessiné Philippe Val en habits fascistes en train d’expulser Siné ; et comme par hasard, le bras était un salut hitlérien. C’est sidérant de voir qu’il y a des gens qui n’arrivent pas à comprendre. Si Siné est un vieux con, c’est un vieux con. C’est tellement confortable de dire, comme il le revendique et je dis ça entre guillemets, qu’il "chie sur tout le monde". Ca permet de ne penser à rien. Quand on est pour quelque chose, on prend un risque, on s’expose. Heureusement qu’il y a des gens qui prennent des risques, même s’ils se plantent." (…)

"Je trouve que l’indignation ne doit pas être sélective. Il faut soutenir Israël, c’est une démocratie. Alors qu’aucun pays musulman n’est une démocratie, il faut le savoir." (...)"

2 commentaires :

gaston a dit…

Quelle stupidité! Dire que Siné insinue "que le fils Sarkozy n’allait plus avoir de soucis d’argent puisqu’il va épouser une Juive" c'est absurde! Siné insinuait simplement que JS n'aurait plus de soucis parce qu'il épouserait une riche héritière, et que sa stratégie pour réaliser ce mariage était de se convertir à la religion de la fille, qui se trouve être le judaïsme. C'était sans doute une insinuation méchante envers JS, mais certainement pas antsémite, il ne faut pas prendre les gens pour des cons.

Et Siné sait très bien qu'on ne devient pas riche par magie juste en épousant une juive : il a épousé une juive, et n'est pas devenu riche pour autant. Relisez les pages très émouvantes sur sa belle-famille ashkenaz dans son autobiographie.

Il va falloir arrêter de voir de l'antisémitisme là où il n'est pas. Il faut un minimum d'intelligence dans la lutte contre ce fléau, qui existe réellement. La confusion mentale et la connerie ne sont d'aucun secours.

Kiwaki a dit…

Gaston, y'a l'téléfon qui son...