jeudi 2 septembre 2010

Commissaire européen critique l'emprise du 'lobby juif' sur la politique américaine

"Il ne faut pas sous-estimer, par exemple, le [pouvoir du] lobby juif à Capitol Hill, le parlement américain. C'est groupe le mieux organisé de pression qui y existe. En d'autres termes, il ne faut pas sous-estimer l'emprise du lobby juif sur la politique américaine."

Source: Le blog de Luc Van Braekel (Karel De Gucht over de Joden)

Interviewé par VRT Radio 1 ce matin, le Commissaire européen au Commerce, M. Karel De Gucht (libéral flamand et ancien ministre belge des Affaires étrangères), sur la reprise des pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens à Washington a déclaré (traduction) :

"Il ne faut pas sous-estimer, par exemple, le [pouvoir du] lobby juif à Capitol Hill, le parlement américain. C'est groupe le mieux organisé de pression qui y existe. En d'autres termes, il ne faut pas sous-estimer l'emprise du lobby juif sur la politique américaine. Que ce soit dans le camp démocrate ou républicain, ça revient à peu près au même.

Il ne faut pas non plus sous-estimer l'opinion - en dehors du lobby - du Juif moyen qui ne vit pas en Israël. Il y a en effet chez la plupart des Juifs une foi [geloof]- je pourrais difficilement décrire ceci autrement - qu'ils ont raison. Et la foi est quelque chose qu'on peut difficilement combattre avec des arguments rationnels. Ca ne dépend du fait si ces Juifs sont croyants ou pas. Même les Juifs laïques [vrijzinnige] partagent la même croyance d'avoir effectivement raison. Il n'est donc pas facile, même avec un Juif modéré, d'avoir une discussion sur ce qui se passe au Moyen-Orient. C'est une question très émotionnelle."

A la lecture de pareils propos il ne faut pas s'étonner que l'Europe soit tenue à l'écart des négociations.

5 commentaires :

Adi a dit…

Karel n'en est pas à son premier dérapage. Se rappeler ses voyages en Afrique !
Le plus étonnant est le poste que détient ce "zivereer" (déconneur) !

Miss Caustic a dit…

Mais oui Karel, on tient le monde par l'argent, c'est connu.
Et revoilà le juif et l'argent, le juif cliché, le juif coupable.
On se demande de quoi il veut discuter ce con-là, parce que si c'est discuter sur ce genre de propos, alors c'est vrai on est dans l'émotion.
L'émotion du dégoût.

Anonyme a dit…

Quel salmigondi d'absurdité. Cependant le fait marquant c'est que monsieur De Gucht parle de "lobby juif" sans mentionner un lobby devenu bien présent et fort actif spécialement au sein de Communautés et Parlement Européen, le "lobby pro palestinien" et pro arabe. Faut'il y voire les traces de ce vieil antisémitisme qui prête aux juifs ces insanités ?
Je pense que oui ! Comme quoi on peut être ministre tout en étant C...
Polop

Simon a dit…

Karel de Gucht (le flamand) qui avait aussi un jour dit qu'il avait le sentiment que wallons (francophones) et flamands (néerlandophones) étaient deux "ethnies" différentes dans un même pays.
On peut dire qu'il a le sens de la diplomatie celui-là !

Anonyme a dit…

Toute la politique américaine est basée sur le combat des lobbies, il précise bien qu'il parle dans le contexte du Capitole et ne fait que souligner que les juifs y disposent du meilleur lobby des USA donc avant les pétroliers et les marchands d'armes voire les banquiers.
Si il n'avait pas précisé dans le cadre du Capitole mais parlé au plan mondial, ce serait de l'antisémitisme, sur le reste, un flamand qui s'exprime sur le fanatisme ethnique est un expert en la matière, difficile de le nier.
La remarque d'un autre anonyme est tout à fait exacte, le Parlement Européen fonctionne aussi sur le mode des lobbies mais c'est le lobby pro-arabe qui est là plus puissant que le lobby juif.
Je ne vois donc pas ce qui est choquant dans les paroles de monsieur de Gucht qui enfonce là une porte ouverte.
Le Parlement et la Commission Européenne sont surtout gênés par le terme "lobby" en fait, sujet qu'ils n'aiment pas beaucoup aborder à cause des pressions et de la corruption qui entourent les lobbies.