lundi 11 août 2014

Une fois de plus la France et l'Allemagne n'ont pas défendu Israël à l'ONU

Manifestation pro-Hamas à Paris
Malgré les belles déclarations de François Hollande et de Manuel Valls, une fois de plus la France (ni l'Allemagne) ont défendu Israël lors du vote qualifié par Benjamin Weinthal de "scandaleusement unilatérale" du Conseil des droits de l'homme de l'ONU du 23 juillet 2014 décidant "d'envoyer d'urgence une commission d'enquête internationale indépendante afin d'enquêter sur toutes les violations du droit international humanitaire et du droit international dans le domaine des droits de l'homme dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, en particulier dans la bande de Gaza occupée, dans le cadre des opérations militaires menées depuis le 13 juin 2014."  Cette décision est particulièrement cynique compte tenu de la situation dans la région.  Mais faut-il vraiment s'étonner?  JSS vient de poster ceci: Pour Laurent Fabius, inaugurer un place qatarien à Paris est plus important que de parler des chrétiens d’Irak.

Les pays européens suivants se sont abstenus, au lieu de voter contre comme les États-Unis: Allemagne, Autriche, Estonie, Ex-République yougoslave de Macédoine, France, Irlande, Italie, Monténégro, République tchèque, Roumanie et Royaume Uni.

Commentaire de Benjamin Weinthal: "Not one European national parliament has mirrored the U.S. House of Representative’s resolution defending Israel’s measures against Hamas. [...]

Germany and other European states chose to abstain during a shamelessly one-sided United Nations Human Rights Council vote blasting Israel for war crimes and calling for an investigation. Germany is widely considered Israel’s most important ally in Europe, but it failed to join the U.S. in opposing the anti-Israel resolution.

The large communities of European Muslims are playing a crucial role in the violence. The Jerusalem Post’s headline “Islamists, neo-Nazis declare: ‘You Jews are Beasts’” captured the alliance at one protest in Frankfurt.

Absent a wholesale change, the continent’s Jews are left with three options: Make aliyah to Israel, form self-defense groups or emigrate to the United States."

4 commentaires :

Anonyme a dit…

Faut-il s'en étonner? A quoi pourrait-on s'attendre d'autre de la part du "machin"?

12 Moi, l'Ecclésiaste, j'ai été roi d'Israël à Jérusalem.
13 J'ai appliqué mon cœur à rechercher et à sonder par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux: c'est là une occupation pénible, à laquelle Dieu soumet les fils de l'homme.
14 J'ai vu tout ce qui se fait sous le soleil; et voici, tout est vanité et poursuite du vent.
15 Ce qui est courbé ne peut se redresser, et ce qui manque ne peut être compté.

16 J'ai dit en mon cœur: Voici, j'ai grandi et surpassé en sagesse tous ceux qui ont dominé avant moi sur Jérusalem, et mon cœur a vu beaucoup de sagesse et de science. 17 J'ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie; j'ai compris que cela aussi c'est la poursuite du vent.
18 Car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur.

Pour les chrétiens d'Orient, la France ne ferra rien contre
l'État islamique par crainte de représailles sur sont sol. Car nous en sommes déjà là...

«A ce train, la cité sera bientôt une République islamique parfaitement constituée. Vous devrez alors lui faire la guerre si vous voulez seulement la contenir dans ses frontières actuelles.» Le Village de l'Allemand, roman de Boualem Sansal

http://www.upjf.org/fr/6786-de-la-banlieue-rouge-%C3%A0-la-banlieue-%C2%ABverte%C2%BB-par-alexandre-devecchio.html


Franco

Anonyme a dit…

Les pays les plus importants d'Europe (France, Allemagne, Italie, Autriche, Royaume Uni...) se sont abstenus de défendre Israël ? comme c'est étonnant...

jacob london a dit…

Il est clair que les pays d'Europe ont choisi leur camp. De façon pragmatique, ces états ne favoriseront pas Israel et feront profil bas devant les manifestations de haine antisémite. Et ce, à la fois pour des raisons internes liée à la forte présence musulmane et externe pour des motifs principalement économiques.
Qu'il existe aujourd'hui des juifs qui pensent que tout ça passera avec le temps et qui n'ont donc pas compris l'importance des changements qui s'opèrent en Europe me laisse pantois.
Il est temps de préparer son départ posément mais résolument.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

* Un ancien professeur de droit de l’UQAM dirigera l'enquête sur les allégations de crimes de guerre à Gaza ...


http://www.journaldequebec.com/2014/08/11/un-ancien-professeur-de-droit-de-luqam-enquetera-sur-les-allegations-de-crimes-de-guerre-a-gaza