lundi 25 août 2014

Brûlot anti-israélien sur le portail de l'Eglise catholique belge

Venue en Belgique rendre hommage au prêtre namurois Joseph André, reconnu comme "Juste des Nations et qui a sauvé son père Friedrich Landes et de nombreux autres juifs, Ingrid Landes a accordé une interview à Béatrice Petit @ Catho.be, "le portail francophone de l'Église catholique en Belgique" connu pour son hostilité à Israël (Une Américaine d’origine juive sur les pas de l’Abbé Joseph André).
L'inévitable question sur le conflit israélo-palestinien fut posée.  Par contre les deux braves femmes n'ont pas un mot sur la persécution des chrétiens et autres minorités par des islamistes en Syrie, en Irak et ailleurs au Moyen-Orient...  Rien sur l'antisémitisme qui sévit en Europe.  Rien sur le massacre du Musée juif de Bruxelles.  Rien sur les Roms. Faut-il donc s'étonner que les églises en Europe restent désespérément vides?

"- Quel regard portez-vous sur le conflit israélo-palestinien?

- Je suis profondément choquée: comment Israël peut-il faire subir aux Palestiniens ce que les Juifs ont subi durant la Seconde Guerre mondiale? Comment les Etats-Unis peuvent-ils encore les soutenir? Mais savez-vous qu’il y a de nombreux pacifistes en Israël? Certains accompagnent des Palestiniens pour faire leurs courses et éviter ainsi qu’on ne leur tire dessus. Leurs voix ne sont malheureusement pas relayées, ni en Israël, ni aux USA où les medias sont très contrôlés."

Vous aurez compris que ce n'est pas la journaliste qui tient ses propos, c'est une juive. Où l'art de transformer un article à l'honneur d'un prêtre sauveur de juifs, en un brûlot anti-israélien. (Signalé par M.M.)
Chrétiens crucifiés par des islamistes.  Pas un mot...

Voir également par Béatrice Petit:
Incitation à la haine d'Israël dans un hebdomadaire catholique belge (05/04/2012)
Et:
L'Église catholique belge est contre le boycott d'Israël mais ... (25/02/2010)
Diatribe anti-israélienne de Christian Eeckhout de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem (24/02/2010)

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Des cons, des mythomanes, il y en a partout, y compris chez nous, les Juifs.

La question n'est pas ce qu'ils sont prêts à dire, la question est ce que les autres sont prêts à croire...

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Cité du Vatican — Le conflit en Irak n’est "en aucun cas un affrontement entre l’islam et le christianisme", a tenu à assurer le secrétaire d’État (numéro deux) du Vatican, Mgr Pietro Parolin. Dans une interview accordée au site spécialisé Vatican Insider, le cardinal Parolin a estimé qu’une "majorité"de musulmans rejetaient "les méthodes brutales et inhumaines" de l’État islamique (EI) qui a conquis de vastes territoires du Nord de l’Irak où il règne par la terreur.

Le cardinal français Jean-Louis Tauran, président du ministère du Vatican pour le dialogue inter-religieux, avait qualifié il y a quelques jours l’EI d’armée de musulmans "dévoyés" au caractère "barbare" dans une interview à l’agence spécialisée sur le Vatican I.Media. Son ministère avait aussi demandé à toutes les autorités musulmanes de le condamner nettement et sans ambiguïté.