vendredi 24 janvier 2014

Un meeting du Jobbik avec Gábor Vona programmé à Londres ce samedi

La vraie haine des fascistes européens se manifeste essentiellement contre les Juifs. Voir la vidéo ci-dessous. (Merci à E.S.)


If you’re at a loose end this coming Sunday in London, you could attend a rally that will be addressed by Gábor Vona: the leader of the Hungarian neo Nazi party, Jobbik.

Gábor Vona is the founder of the paramilitary organisation, Magyar Gárda:

In June 2007, Vona founded the radical nationalist Magyar Gárda (Hungarian Guard). The organization was disbanded by the Metropolitan Court of Budapest (Fővárosi Bíróság) 16 December 2008 on the grounds that the activities of the organization “were against the human rights of minorities as guaranteed by the Hungarian Constitution”.  At a rally before the 2010 election, Vona insisted that, if elected, he would wear a Gárda uniform to first day of parliament.[7] Vona, to much controversy, followed up at the opening session of the new Hungarian parliament on 14 May 2010, wearing a white shirt and a black vest from the banned uniform of the organization. Outgoing Prime Minister Gordon Bajnai called on the Justice Minister Imre Forgács to file a procedure against Vona. Vona said that if the vest was illegal he would see it as an act of civil disobedience, and was willing to face the consequences.


I don’t believe that any British anti-fascist organisations have yet noted this event.
UPDATE
Fembota posts the following short video of a Jobbik rally. Worth watching.


UPDATE 2Hope not Hate is on the case, as you’d expect:  HOPE not hate is working with its friends in Hungary and other in the UK to establish more accurate details of the event’s location and expose the nazi meeting.

1 commentaire :

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

La Hongrie présente ses excuses pour l'Holocauste.

Communiqué de l'Ambassade de Hongrie en France.

Les excuses ont été présentées lors d'une conférence conjointement organisée par le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et la Mission hongroise à l'occasion du 70ème anniversaire de l'Holocauste juif et rom. « C'est la première fois que la Hongrie reconnaît sa responsabilité dans l'Holocauste et présente ses excuses à l'Organisation des Nations Unies », a déclaré jeudi à New York l'Ambassadeur de l'ONU Csaba Kőrösi à l’agence de presse hongroise MTI.

« Nous devons des excuses aux victimes puisque l'Etat hongrois a été coupable de l'Holocauste. D’une part parce qu'il n'a pas réussi à protéger ses citoyens contre l'extermination, d'autre part parce qu'il a aidé et fourni des ressources financières pour le génocide », a déclaré Csaba Kőrösi lors de cette conférence qui inaugurait une série d’événements organisés au siège de l’organisation à New York.

L'Ambassadeur a souligné que ces excuses de l'Etat hongrois doivent faire partie de la mémoire et de l'identité nationales. Il a également noté que la Hongrie rend hommage aux victimes dans le cadre de l’année 2014, placée sous le signe de la commémoration de l’Holocauste.

La question de l'Holocauste a été soulevée au sein de l'ONU car il s'agit d'un événement historique d'une importance telle qu'il doit être discuté devant le public à l’échelon mondial, a-t-il expliqué. En outre, en dépit de tous les efforts, le génocide n'a pas disparu de la Terre, et les Etats membres de l'ONU jouent un rôle particulier dans la prévention du génocide et l’établissement de la responsabilité des coupables, a-t-il ajouté.

Hier, une exposition intitulée « La mémoire de l'Holocauste hongrois », organisée par la Fondation Carl Lutz, la Fondation Tom Lantos, l’American Hungarian Coalition, la Fondation Initiatives Hongrie et la Mission hongroise a ouvert à l'ONU. Csaba Kőrösi y a une fois de plus déclaré que la commémoration du 70ème anniversaire de l'Holocauste offrait l'opportunité d'affronter le passé et de présenter des excuses.

Vendredi 24 janvier 2014

http://mardishongrois.blogspot.fr/2014/01/la-hongrie-presente-ses-excuses-pour.html