dimanche 14 septembre 2014

L'antisémitisme est la seule croissance française, Philippe Bilger

"Je suis navré qu'aujourd'hui l'antisémitisme soit notre seule croissance."

Le blog de Philippe Bilger et Boulevard Voltaire: Une progression de l’antisémitisme accablante pour notre démocratie!:

Les actes antisémites, en France, depuis sept mois ont quasiment doublé par rapport à 2013. C’est une progression accablante pour notre démocratie.  S’agit-il d’insultes, de provocations et d’agressions verbales ou de comportements s’en étant pris physiquement, violemment à des juifs? Ou, peut-être, les deux à la fois.

C’est un terrible constat et rien n’y fait. La gauche est impuissante. Ses leçons de morale sont vaines. Elle a interdit les spectacles de Dieudonné et l’antisémitisme, apparemment, n’en a pas du tout été affecté. Y aurait-il comme une fatalité du racisme et de l’antisémitisme qui contraindrait une société à posséder sa dose minimale de venin collectif, d’hostilité civique, de discrimination de peau et de mépris?

Je ne crois pas que Jean-Paul Sartre ait fait le tour de la question en ayant affirmé que l’antisémite créait le juif et que, par conséquent, on n’avait pas trop à s’en préoccuper.


Il y a des juifs, des chrétiens et des musulmans qui peuvent, en certaines circonstances, susciter une antipathie, une hostilité et il est essentiel de pouvoir le dire en formulant cette évidence. Elle ne devient dangereuse qu’à partir du moment où elle globalise, universalise, caricature et schématise d’une manière qui rend odieux ceux qu’elle vise.

Il est évident qu’un antisémitisme dévastateur a été importé en France à partir du conflit israélien-palestinien, et qu’ayant eu l’habileté de se parer d’un habit idéologique et nationaliste, il n’est pas combattu comme il devrait. SUITE.

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Je n'aurai pas de mots assez durs, pas d'insultes assez crues, pas de malédictions assez fortes, pas de parole assez méprisantes, pas assez de rage, pas assez de colère pour exprimer tout le dégoût des "médias" français qui continuent d'alimenter plus que généreusement la haine des juifs derrière un antisionisme radical.

Franco

Anonyme a dit…

Serge Moati (un authentique cas d’école pour la psychanalyse , les neurosciences sans oublier l’assistance d’un exorciste (sait-on jamais, des fois que…)) parle de sa relation (sic) avec Le Pen

Exemple :
LP : « Pardon, mais j’y repense , vous m’avez bien dit que votre père avait été dans un camp de concentration ? »
SM : « Oui, en Allemagne »
LP : « Il est mort ? »
SM : » Non, sinon, je ne serais pas là »
LP : « Alors, vous voyez. Il en est sorti. Ça prouve qu’on ne fourrait pas tout le monde dans les chambres à gaz. Vous en êtes la preuve « vivante » si j’ose dire…Bon, attention à la loi Gayssot ! »

Réaction de Moati...?...?...?...

Réaction de la "presse" bien-pensante… ?... ?... C’est bien...Pourquoi ? Parce qu’il est de gooooochh’

http://www.lepoint.fr/politique/serge-moati-le-pen-mon-facho-14-09-2014-1862993_20.php

Cela aurait été Zemmour ou Roufiol ,ça aurait été le tollé. Plus les plaintes de la LICRA, SOS Racisme, le CRAN etc.
C'est dire le niveau endoctrinement de ces intoxiqués à la subvention massive.

Franco