jeudi 30 octobre 2014

Un élève allemand juif insulté et menacé de mort par des condisciples musulmans

Max Moses Bonifer, 18 ans, est le porte-parole des élèves d'une école publique de la ville d'Offenbach. Max est juif et a l'habitude des insultes antisémites qui lui sont lancées quotidiennement.  Effectivement on le traite de "Juif" et on lui fit savoir également qu'on préparait une "action juive" à son encontre.

La situation s'est empirée depuis les événements à Gaza. Des condisciples musulmans lui ont adressé des menaces de mort.

Il a révélé qu'à l'école on assiste à une montée du radicalisme des jeunes musulmans, de l'activisme salafiste et que les politiques d'intégration mises en place ne marchent pas.

En tant que porte-paroles des élèves Max Bonifer doit également représenter ceux qui l'ont menacé de mort.  C'est évidemment impensable et il a présenté sa démission.  Il abandonnera ses fonctions le 1er décembre.

Max Bonifer est un jeune homme courageux qui ose parler.

Source: Frankfurter Rundschau (article en allemand)

3 commentaires :

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Le nombre d’extrémistes islamiques en Allemagne augmente rapidement, a indiqué le chef du renseignement du pays. Selon l’agence, quelque 6300 personnes en Allemagne sont affiliées au salafisme, un mouvement sunnite revendiquant un retour à l’islam des origines. Dans une entrevue diffusée samedi sur les ondes de rbb-Inforadio, Hans-Georg Maassen a déclaré que le nombre de salafistes pourrait augmenter à 7000 d’ici la fin de l’année. En comparaison, ils étaient 3800 il y a trois ans. Les autorités estiment qu’environ 450 salafistes ont quitté l’Allemagne pour aller combattre en Syrie ou en Irak au sein de groupes extrémistes.

Anne juliette a dit…

Une enquête de 160 scientifiques allemands ont fait une enquête sur 9500 européens de culture musulmane donnent les résultats suivants :
- 55 % des personnes interrogées ont des sentiments antisémites.
- 85 % ne veulent pas d'un homosexuel pour ami.
- 45 % disent que la loi islamique est supérieure à la loi de la république.
Je suis directement touchée par les deux premières réponses. Quant à la troisième, je me sens totalement républicaine. Je les snobe ces gens-là.

Ces européens de culture musulmane sont trop soutenus par les écolos gauchistes. Je parle de la région où j'habite : je ne me sens pas régionaliste mais quand je vois cette alliance rouge, verte et brune qui occupe illégalement les terres de "ma" région avec leurs jihadistes à moustaches qui passent en boucle à la télé et à la radio, je crève d'envie de le devenir.
J'ai un compromis qui satisfera tout le monde : ce compromis respecte la biodiversité et toutes les espèces animales, le credo des anarcho-écolos. Réintroduisons une dizaine de loups du Gévaudan, dont beaucoup d'historiens pensent qu'ils couraient sur deux pattes, puisque cette région est leur berceau. Ainsi, la biodiversité sera protégée et les campeurs illégaux décamperont en moins d'une semaine. Tour le monde sera content au final.

Ce soir, c'est Halloween pour ceux qui ont des liens états-uniens. Je vais lire avec l'accord de ses parents une histoire de ma région à une petite fille de 11 ans qui me le demande. Ce conte ne commence pas par "Il était une fois" mais par : "En l'an 1764, la bête arriva sur nos terres..."


Anne juliette a dit…

C'est du troisième degré concernant la réintroduction du loup. Mais moi, je ne suis pas une députée, une femme politique avec une parole publique, une ancienne "ministre", disons-le vite. Parce que Madame Duflot relève de la névrose hystérique avec ses manifestations émotionnelles très théâtralisées : elle devrait se faire soigner d'urgence.