vendredi 15 avril 2011

La paix version palestinienne: un 'pacifiste' italien tué à Gaza

Vittorio Arrigoni, "pacifiste" italien de l'ONG fanatiquement anti-israélienne International Solidarity Movement (ISM), a été kidnappé, torturé et tué par un groupe de terroristes jihadistes (tendance salafiste, Arabie Saoudite) opposé aux terroristes du Hamas (tendance Frères Musulmans, Egypte). Le 'pacifiste' italien était arrivé il y a trois ans à Gaza à bord d'une "flotille de la paix" et il faut le reconnaître était resté, contrairement aux autres qui y vont en touristes pour se faire une petite célébrité et poser en héros.  Arrigoni vivait très bien à Gaza.  Le sort de Gilad Shalit otage du Hamas depuis cinq ans n'intéressait ni Vittorio Arrigoni ni son ONG, par contre il admirait Stéphane Hessel à qui il a rendu hommage sur son Facebook.

Selon ses bourreaux ont diffusé une vidéo de leur proie où ils déclarent qu'elle est originaire d'un "pays d'infidèles" et que "l'otage italien est entré dans notre territoire dans le but de propager la corruption". 

La page de Facebook de d'Arrigoni contient du matériel qui dépeint Israël comme un pays de barbares et s'intitule Guerilla Cartoons:

Couverture d'un livre écrit par Vittorio Arrigoni, préfacé par Ilan Pappé, dont le titre évoque l'inhumanité d'Israël :
Les blogs Israelly Cool et Elder of Ziyon suit cette affaire de près.

3 commentaires :

akry a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
akry a dit…

On ne saurait se réjouir d'une telle atrocité. Mais les "pacifistes " qui conspuent Israël vont peut-être y regarder à deux fois avant de soutenir ces fous criminels d'islamistes.

allegra a dit…

L’ISM se glorifie d’être un "groupe pacifiste", et est ainsi qualifié dans les médias occidentaux et par les militants pro-palestiniens anti-israéliens. Loin d’être de gentils amoureux de la paix, ce sont des activistes pro-Hamas qui ont rencontré les terroristes-suicide anglais, Omar Khan Sharif et Assif Muhammad Hanif, qui firent exploser, quelques jours plus tard le bar de Tel Aviv, "Chez Mike", tuant trois personnes et en blessant des dizaines – dont des citoyens britanniques. Dans l’exposé de ses buts, l’ISM, affirme que la "lutte armée" est un "droit" des Palestiniens, mais on nous dira que l’ISM prône la non violence. Dans une conférence de presse de 2003 l’ISM clarifie l’idée de la paix en ces termes : "Israël est une entité illégale, qui ne devrait pas exister". Et je rappelle que ISM France a publié sur son site l'article "Israël est un crime persistant pour l'humanité"


http://lavissauveaconditiondeclairer.blogs.nouvelobs.com/tag/simone+bitton