lundi 7 juillet 2014

Allemagne: agression de militants pro-israéliens

Source. Agression à contexte antisémite à l'Université de Wuppertal. Cinq hommes ont agressé un groupe de militants associés à des organisations de la gauche, vraisemblablement pour cause d'antisémitisme et/ou d'anti-israélisme. L'attaque pourrait avoir été préméditée.

L'agression a débuté sans aucune raison apparente. Dix personnes, dont le rédacteur de cet article, étaient en chemin vers une réunion pour la fondation de l'organisation " BAK Shalom AG NRW", la coalition des jeunes de gauche sympathisants d'Israël. En chemin pour le lieu de réunion, le groupe a rencontré plusieurs jeunes qui ont commencé à les frapper : trois personnes ont été légèrement blessées. L'un des assaillants s'est identifié en tant que «turc raciste».

On ne sait pas encore si l'acte était prémédité. L'une des victimes portait une kippa et un t-shirt portant l'inscription : "Lutter contre l'antisémitisme". Ils ont tous deux été soignés sur place.

Paradoxe : les assaillants ont demandé au militant juif s'il était juif ; quand il a confirmé, il a reçu la réponse : «alors tout va bien». Son amie qui était devant lui afin de le protéger a également reçu quelques coups. Ils ont demandé à une autre jeune fille si elle était d'origine iranienne. Peu de temps après, les assaillants ont quitté les lieux. L'attaque n'a duré que quelques minutes.


Quand ils ont eu vent de la fondation de l'organisation "BQK Shalom", plusieurs personnes appartenant au milieu anti-israélien dont certains d'entre eux sont membres de l'organisation antisémite "Antiimp" ont informé qu'ils avaient l'intention de perturber l'événement. A priori, la création d'une organisation dont le but est d'agir contre la haine des juifs et la haine anti-israélienne dérange certaines personnes dans les organisations de la gauche. Le fait qu'il est temps de créer une telle organisation était plus évident dans la nuit de samedi que jamais.

1 commentaire :

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Les suspects arrêtés dans le cadre de l'enquête sur la mort du jeune Palestinien ont entre 16 et 22 ans. Qui leur a enseigné cette haine, qui a attisé leur envie de vengeance ?, se demande le Süddeutsche Zeitung.

Depuis la mort des trois étudiants juifs en "Cisjordanie", une campagne haineuse envers les Arabes s'est répandue sur internet. Mais le gouvernement est aussi responsable, estime le journal. Car il permet aux colons radicaux de prendre une terre qui n'est pas la leur, ils abattent les oliveraies de leurs voisins palestiniens, perturbent les prières dans les mosquées,... Ce meurtre par vengeance est le fruit de toutes ces erreurs.

Au Proche-Orient, l'extrémisme n'est pas seulement islamiste. L'extrémisme juif menace la démocratie en Israël, conclut le journal.!!!!!!!!

En revanche, c'est la septième visite officielle de la chancelière allemande en République Populaire de Chine. Angela Merkel est accompagnée d'une délégation de patrons... mais faut-il éclipser le problème des droits de l'Homme ?