samedi 19 octobre 2013

Norvège: on aidera les Juifs à faire leurs valises

"Nous n'avons aucune obligation de soumettre notre bétail aux atrocités juives, nous avons invité les Juifs à s'installer sur notre sol, mais nous n'avons aucune obligation de fournir aux Juifs des animaux pour leurs orgies religieuses" (Jens Hundseid, premier Ministre de Norvège de 1932 à 1934)

"J'ai entendu dire que, si cette pratique [circoncision] est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S'ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises." (Lettre publiée dans un journal norvégien en 2013)

Un éditorial intitulé "Kamuflert jødehat" (Antisémitisme camouflé) paru dans le Dagen.no le 08/10/2013 se penche sur l'antisémitisme en Norvège.  Le blog Norway, Israel and the Jews l'a traduit en anglais. Nous publions une adaptation en français. Ce type de réaction n'est pas seulement propre à la Norvège - on constate partout en Europe une hostilité grandissante envers les Juifs:

Il est difficile de nos jours d'exprimer publiquement son aversion ou sa haine des Juifs ou de dire qu'il serait souhaitable que tous les Juifs quittent le pays. Néanmoins rien ne vous empêche de le suggérer de manière indirecte et ambiguë.

Même les groupuscules néo-nazis, Vigrid ou Boot Boys, s'expriment rarement de nos jours sur ce sujet. Seuls les groupes islamistes extrémistes tels que l'Oumma du Prophète font des déclarations ouvertement antisémites.

Mais ce silence ne doit pas nous induire en erreur en nous faisant croire que l'antisémitisme traditionnel a été éradiqué. De récents sondages le prouvent clairement.  L'enquête menée par l'Holocauste Centre révèle que 26% des Norvégiens croient que "les Juifs se considèrent supérieurs aux autres". La même proportion estime que les Juifs instrumentalisent la mémoire de l'Holocauste pour en retirer des avantages. 12% pensent que les Juifs sont responsables de leur propre persécution. Environ 10% n'aimeraient pas avoir un voisin juif ou dans son cercle d'amis.

On constate donc que les préjugés anti-Juifs bouillonnent en profondeur mais sont rarement rarement exprimés publiquement. Et le cas échéant on les formule de manière à les rendre respectables. Récemment, les pratiques religieuses ont, sous un mince vernis de respectabilité, fourni le prétexte à des attaques haineuses et publiques contre les Juifs. [Note: on aura remarqué qu'en Europe la rage se déchaîne contre les Juifs et beaucoup moins contre les Musulmans et d'autres populations qui pratiquent la circoncision.]


Dans l'entre-deux guerres il y eut un vif débat sur l'abattage rituel juif, l'abattage casher. Ce n'était pas seulement le souci de la protection des animaux qui animait le débat. Le représentant du Parti des paysans, Jens Hundseid, qui devint plus tard premier ministre, a proféré cette accusation au Parlement:  "Nous n'avons aucune obligation de soumettre notre bétail aux atrocités juives, nous avons invité les Juifs à s'installer sur notre sol, mais nous n'avons aucune obligation de fournir aux Juifs des animaux pour leurs orgies religieuses".

Le journal de la coopérative des fermiers, la Nation, publiait, des lettres de ce calibre: "S'ils ne peuvent pas consommer du bétail norvégien, qui est abattu conformément à la tradition norvégienne, alors ils devraient quitter la Norvège".

Les lettres de lecteurs publiées dans le journal dominical VG sous le titre  "Pratique grotesque" sur la question de la circoncision nous font penser à ces débats.  Un lecteur demande qu'on mette un terme à "cette violence grotesque sur des enfants innocents" avant de conclure:  "J'ai entendu dire que, si la pratique est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S'ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises".

Cette lettre a été publiée dans l'édition papier d'un quotidien et pas dans l'un des forums qui sont de vrais égouts de l'information et où les commentaires anonymes ne sont pas modérés. Au contraire, cette lettre a été lue et approuvée par les éditeurs de VG  et sélectionnée parmi l'abondante correspondance qu'un journal reçoit quotidiennement.

On peut très certainement être un adversaire de principe à la fois de l'abattage rituel et de la circoncision.  Mais quand la critique se transforme en appel à ce que les Juifs norvégiens quittent le pays, une limite est franchie. Celle de la haine du Juif .

21 commentaires :

Diogenes a dit…

Que les juifs menacent aussi et agissent. Ce n'est pas en se lamentant que les choses changeront! il y a le Western Wall pour ça. et les choses ne changent pas non plus!

Philo a dit…

Qui va agir? Après l'exterminations des Juifs d'Europe - dont un million et demi d'enfants - et des millions consacrés au 'devoir de mémoire', aux commémorations, aux témoignages - où en est-on? En publiant la lettre du lecteur le journal norvégien a envoyé un message clair. Les Juifs inspirent de la répulsion à un nombre important de Norvégiens (et pas seulement eux, comme nous le savons) qui seraient très contents de les voir partir. Si les autres ne partagent pas ce sentiment de répulsion ils ne sont pas prêts non plus à réagir. Même un rabbin violemment critique d'Israël, comme le rabbin David Meyer, a dit que les Juifs européens après 2000 ans de présence en Europe demeurent "des outsiders et ne sont pas égaux". Anti-Semitism in Europe: Jews are outsiders, not equals Testifying at the U.S. House subcommittee hearing I described how, even after 2000 years, Europe has never really accepted the place either of individual Jews or of Judaism as a religion in its midst, leading to a deeply rooted tolerance for acts of violence against the Jewish community.
http://www.beth-hillel.org/news/293

Diogenes a dit…

Jews aren't neither "Equal"' in the USA... They believe it but it is just an illusion.
Jews are Jews then white or white or yellow, their place is the great israel decided to be restituted by the nations heirs of the Roman Empire stollen by the Osmanlis' one...San Remo 1920.
No negotiation is then now possible.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Le psychiatre Zvi Rex estime que
« l’Europe ne pardonnera jamais aux Juifs l’affaire Auschwitz ».

L’Europe ne veut pas vivre sous le fardeau psychologique d’Auschwitz pour toujours. Les Juifs lui rappellent l’échec moral de l’Europe (lors de la Shoah).

Cela conduit à la projection de la culpabilité européenne sur Israël et sur les Juifs restants en Europe. Il s’agit d’un processus tragique, mais inévitable : la nouvelle Europe sera un continent sans Juifs, une Europe judenrein.

Voir :

http://www.lessakele.com/article-lorsque-l-anti-americanisme-et-l-antisemitisme-europeens-convergent-manfred-gerstenfeld-andrei-s-m-91862047.html

Anonyme a dit…

OUI je suis pour une EUROPE sans juifs.
Nous partirons et nous rentrerons à la maison. Nous partirons avec nos enfants et notre savoir. Nous partirons avec nos bacs + 5
Et nous serons remplacés par des BACS - 5 - C'est déjà le cas et cela s'accélèrera - et l'EUROPE continuera à être le phare ETEINT des Nations.

Anonyme a dit…

En effet les juifs partiront de la Norvège et peut-être, à plus longue échéance, de l' Europe. Il vaut mieux s'en aller que de vivre sous la haine. Par contre ce qui est, et restera, c'est assez catastrophique.

Franco

Anonyme a dit…

Eh bien je me joins à l'avis d'Anonyme, cette haine des juifs est un signe du Ciel pour annoncer le retour des exilés sur la Terre Promise . Il faut quitter cette Europe qui sera noyée dans la misère mentale importée par l'immigration et la natalité arabo -musulmane .Non seulement grâce aux prix Nobels mais de par les prophéties de nos Prophètes , le dernier mot sortira de la bouche du Créateur par l'intermédiaire des Juifs redevenus Hébreux .
Ephraïm , rabbin , Jérusalem .

Anonyme a dit…

Il ne peut s'agir que d'un dessin divin: rassembler les exilés d’Israël donc les sortir d'Europe et les remplacer par des sauvages qui vont faire payer aux européens les crimes de la Shoah!
L’Europe est morte à Auschwitz...

Egaux a dit…

Cette question me met mal à l'aise car, tout philosémite que je sois, la circoncision et l'abattage rituel, qu'ils soient islamiques ou judaïques, me semblent des pratiques d'un autre âge, des souffrances inutiles infligées à des êtres sans défense au nom d'un dieu imaginaire. Parmi mes nombreux amis Juifs, quelques-uns sont d'ailleurs de cet avis aussi. Les autres n'ont jamais, pour autant, douté de mon amitié et je me battrais pour les protéger si besoin était.

Marcoroz a dit…

Cher "Egaux", est-ce que les souffrances infligées aux animaux dans le cadre de l'abattage industriel non rituel vous semblent "utiles" et plus jolies à voir ? Est-ce que les expériences pratiquées sur les animaux dans les labos ne ressemblent pas du tout à des "pratiques d'un autre âge" ? Connaissez-vous beaucoup de Juifs qui se plaignent d'avoir subi, huit jours après leur naissance, des "souffrances inutiles"?

kravi a dit…

Eh bien, si 150 millions d'Européens sont capables de croire que les Israéliens font aux arabes de Palestine ce que les nazis ont fait aux Juifs, il est effectivement temps de quitter cette région malsaine.
Force est de constater que la propagande la plus énorme et la plus éhontée a pu prendre racine dans les esprits ignorants.
L'antisémitisme ne disparaitra pas et il est inutile pour les Juifs de chercher à se rendre aimables aux yeux des antisémites par des concessions toujours plus couteuses politiquement et stratégiquement.

Marcoroz a dit…

"Egaux" : Est-ce que vous croyez vraiment que les animaux (sans défense) abattus dans la filière de l'abattage traditionnel (non rituel) souffrent moins? Ou bien, croyez-vous que leurs souffrances sont plus utiles? Est-ce que les expériences atroces sur les animaux pratiquées dans les labos ne sont pas des "pratiques d'un autre âge"? Est-ce que vous connaissez beaucoup de Juifs qui se plaignent de "souffrances" qu'ils auraient subies le huitième jour de leur naissance?

Philo a dit…

Come on Diogenes, Let's keep a sense of proportion. The US government, let alone the American people, have never perpetrated pogroms, mass-scale persecution and exterminated 6 million Jews (of which 1.5 million children). They do not pass anti-Israel resolution after resolution like European governments and the EU. One could go on and on.

Philo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Philo a dit…

Cher Egaux. Croyez-vous que la chasse à la baleine à laquelle se livrent les Norvégiens, si soucieux des droits des animaux? Et que font l'UE, le conseil de l'Europe etc???

En Norvège on chasse la baleine mais on interdit l'abattage rituel juif (14/08/2011)

Anonyme a dit…

Je suis un juif européen et j'entends voir prospérer mes enfants dans cette partie du monde. Je ne sous-estime pas l'antisémitisme mais je ne sous-estime pas non plus un philosémitisme militant.

Philo a dit…

"Je suis un juif européen et j'entends voir prospérer mes enfants dans cette partie du monde. Je ne sous-estime pas l'antisémitisme mais je ne sous-estime pas non plus un philosémitisme militant."

Le drame est que les dirigeants juifs européens ne croient pas utile d'aller à la rencontre des nombreux non-Juifs philosémites européens. Ils ont cru qu'après la Shoah les gens auraient compris à quoi l'antisémitisme menait. Il suffisait d'en parler, de commémorer, etc. Le pire fut l'instrumentalisation de la Shoah pour contrer l'extrême droite en France. On voit le résultat. Voici ce qu'écrivait la semaine dernière un lecteur de ce blog: "Moi j'ai mangé durant toute ma scolarité l'histoire de la souffrance juive: si je veux en tirer les conclusions logiques aujourd'hui, il est logique de s'inscrire contre la politique israélienne en Palestine et contre la stratégie capitaliste et néocolonialiste au Congo. NON ?
Et merde, j'ai cassé ma langue de bois...". Au Portugal, lors d'une manifestation contre la politique de rigueur du gouvernement trois femmes élégantes se promenaient avec une pancarte: "Portugal = Auschwitz".

Comments.

Portugal = Auschwitz, banalisation de la Shoah lors d'une manif.

Sérgio a dit…

Vous êtes haï par l extrême droite et par l extrême gauche mais la grande majorité des européens vous respectent et admirent votre lutte... L´Europe payera la facture avec l arrivé des musulmans et votre départ.

Alain a dit…

Israël...pays merveilleux....si j'étais juif mon premier geste serai de courir le plus vite possible pour rejoindre MON PAYS.

Anonyme a dit…

Tous ceux qui n'aiment pas les juifs sont des pauvres cons, c'est qu'ils ne les connaissent pas. Je suis juive, israelienne et fière de l'être et je vous em....

MOSHE STAM a dit…

Norvégien vous allez très vite comprendre par la montée de l islam radical que votre nation soit disant ouverte va sombrer dans l'anarchie et la radicalisation. Ne voyez vous pas que vous êtes en train de discuter avec des terroriste .Israël est le seul pays dans la région démocratique
Vous avez besoin de nous pour développer votre pays avec courage et ouverture .Vous allez sombrer dans la misère , dans le radicalisme et pour finir dans la charia. Vous voulez anéantir les lois du judaïsme mais c'est vous qui vous anéantissez.