lundi 5 août 2013

Mais quel mal Israël nous a-t-il jamais fait?, demande la journaliste irlandaise Carol Hunt

"Bloody hell – what did the Jews ever do to us?"

Carol Hunt: I'll ask this only once: What has Israel ever done to us? @ Sunday Independent
Je ne poserai cette question qu'une fois: Mais quel mal Israël nous a-t-il jamais fait?

Demonisé par beaucoup de monde, l'Etat d'Israël assiégé par des ennemis traite mieux les Palestiniens que beaucoup d'autres pays. Perplexe par cette hostilité, la journaliste Carol Hunt évoque cette question dans une super tribune parue dans le quotidien irlandais The Independent, que nous résumons en partie ci-dessous.  Lire l'article (long et bien argumenté) en cliquant ICI.

L'Irlande - et elle n'est évidemment pas la seule en Europe - pratique sans la moindre gêne le 2 poids 2 mesures en ce qui concerne Israël.

Le socialiste Eamon Gilmore, vice-Premier ministre de l'Irlande, vient de se rendre en Chine pour concrétiser de nombreuses collaborations entre les deux pays. L'un des projets les plus prestigieux est la création par l'University College Dublin d'un collège international à l'Université de Shenzhen - en plus d'autres collaborations que l'UCD entretient avec d'autres universités chinoises. Eamon Gilmore a souligné que l'Irlande et la Chine veulent renforcer leurs liens économiques, commerciaux et académiques.

Et les droits de l'homme? Gilmore sembla décidément embarrassé quand la question lui fut posée. Un régime non élu qui exécute plus de 2.000 de ses citoyens chaque année et qui emprisonne les opposants. Sans oublier l'occupation du Tibet qui, estime-t-on, a causé la mort de plus d'un million de personnes.  Pour être juste, Gilmore a donné une réponse convaincante, en expliquant que faire des affaires avec un pays renforce la capacité à mener un dialogue sur les droits de l'homme. Et même s'il est risible de penser que la Chine prendra au sérieux les admonestations de l'Irlande, la réponse de Gilmore a du mérite.

Mais ce discours rend Carole Hunt perplexe. Si on encourage le commerce et le resserrement des liens pour promouvoir le dialogue sur les droits de l'homme, alors pourquoi Israël serait-il le seul de tous les pays du monde à être la cible de critiques tous azimuts et de campagnes de boycotts?

Si les échanges académiques et culturels sont bons, on peut se demander ce qui a motivé le TUI à être le premier syndicat d'enseignants de l'Union européenne impliqué dans l'éducation et le monde académique à adopter une résolution demandant à ses membres de cesser toute collaboration culturelle et scientifique avec Israël?

Si Eamon Gilmore a dit à plusieurs reprises qu'il est contre le boycott culturel (et il a montré un soutien admirable pour le Festival du Film israélien l'année dernière face à de brutales campagnes d'intimidation), comment se fait-il que les Jeunes Socialistes qualifient Israël d'"Etat d'apartheid" (ce qui est une pure insulte envers toutes les personnes qui ont vécu sous un régime d'apartheid) et soutiennent le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions)?

La réponse classique est: "Bah,  c'est à cause de la Palestine!"

2 commentaires :

Anonyme a dit…

"mais quel mal Israel nous a-t-il jamais fait? pour reprendre cette question il faudrait demander: quel mal les Juifs ont-ils jamais fait dans le monde ? sans patrie ils ont tenté de s'intégrer dans leurs pays d'accueil,où ils ont sans défense été livrés à travers les âges, à toutes sortes de vindictes et de mauvais procès...Le monde peut-il aisément lâcher une proie qui lui servait de "défouloir"? l'anti sionisme, c'est ce qui masque ce dépit. Lydie.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

* Israël en Irlande: « Hitler serait fier de voir ce que fait l’ONU… »

http://jssnews.com/2013/08/06/israel-en-irlande-hitler-serait-fier-de-voir-ce-que-fait-lonu/