mardi 16 juillet 2013

En un clic: le mythe de l'occupation israélienne de terres arabes mis à mal



- On dit que c'est une question d'occupation de terres...
- Le territoire (le point) en jaune représente l'intégralité du pays d'Israël.
- Tout le reste sont des territoires musulmans.

@ Amigo de Israel

"Parmi les enfants d'Abraham, les descendants d'Ismaël occupent actuellement au moins 800 fois plus de terres que les descendants d'Isaac", Ruth Wisse, Les 21 pays arabes possèdent 800 fois plus de terres qu'Israël


4 commentaires :

Anne juliette a dit…

La plus grande épuration ethnique de la deuxième moitié du XXème siècle et dont les journalistes n'en parlent jamais, ce sont les pays arabo-musulmans qui l'ont réalisée en poussant à l'exil les juifs qui habitaient dans ces pays entre 1950 et 2000.
Quand je pense qu'après ces mêmes journalistes, "droit-de-l'hommistes" et divers mouvements de gauche parlent d'épuration ethnique envers les palestiniens, je me dis qu'ils nous prennent vraiment pour des imbéciles.

Oqba a dit…

Quelques éléments pour comprendre l'urgence a arreter l'expansionnisme israelien :

En 3000 ans les colons Juifs ont conquis 26000 km2.

A ce rythme, pour conquérir les 13 millions de km2 du monde arabe avec ses 300 millions d'habitants, il faudra aux 7 millions d'Israéliens à peine 15000 siecles.

De sacrés conquérants ces Juifs !

Anonyme a dit…

En 632, Mahomet meurt. En 732, Charles Martel arrête les arabes à Poitiers. En 100 ans, les musulmans ont envahi toute l'Afrique du Nord de l'Egypte au Maroc, toute l'Espagne et le Portugal (en 711), et la moitié de la France à une époque où il n'y avait pas d'avions et de matériel de guerre sophistiqué.
Ils ont donné le choix aux peuples d'Afrique du Nord qu'ils ont envahis entre la conversion ou la mort par l'épée.

Qui sont les envahisseurs devant l'Histoire ?

Aujourd'hui, ils utilisent notre tolérance, nos peurs et nos faiblesses pour nous envahir : c'est une guerre psychologique.
Un écrivain a dit : "Entre un peuple tolérant et un peuple qui l'est beaucoup moins, c'est le moins tolérant qui gagnera".

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

En 1929, la communauté juive d’Hébron, dont la présence sur ces terres remonte à des millénaires (bien avant la création de l’Islam, la conquête arabe qui a mené à l’occupation de la région) a été brutalement attaquée. Les Juifs qui vivaient en paix avec leurs voisins musulmans ont été massacrés dans un sanglant carnage, inspiré par le Mufti Haj Amin al-Husseini, qui s’est illustré plus tard en acolyte génocidaire d’Hitler pendant la Shoah. En deux jours, 67 Juifs ont été battus à mort. Des enfants juifs ont été décapités et les femmes juives ont été éventrées. Leurs membres et organes ont été arrachés, qu’ils soient morts ou qu’ils aient réussi à survivre.

En visitant les lieux peu après le massacre, le Haut-Commissaire britannique pour la Palestine, John Chancellor, a écrit à son fils: «Je ne pense pas que l’histoire ait enregistré de telles horreurs dans les cent dernières années.”