jeudi 19 septembre 2013

"Le premier devoir des Juifs, c'est de se délivrer de l'Europe"

Il y a dix ans Jean-Claude Milner publiait Les penchants criminels de l'Europe démocratique et écrivait:

"Il est opportun que le contretemps cesse. Le premier devoir des Juifs, ce n'est pas, comme l'imaginait Herzl, de délivrer l'Europe des Juifs. Le premier devoir des Juifs, c'est de se délivrer de l'Europe."

L'historien Robert Wistrich ne dit pas autre chose quand il conclut que les Juifs doivent quitter l'Europe, maintenant.

Une fois de plus, les faits leur donnent raison. On apprend que, apparemment depuis des années, un site hébergé par le portail du Ministère de l’éducation belge compare officiellement l’Etat Juif à l’Allemagne nazie. JSS News rapporte les faits:  "Les comparaisons ont été effectuées sur le site KlasCement.be, une ressource pédagogique d’importance offerte par le ministère de l’Education de la Région flamande, l’une des trois entités qui composent l’Etat fédéral belge. C’est le journal juif Joods Actueel qui a énoncé les faits, cette semaine.


Le site présentait une caricature d’un homme juif empalé sur la clôture d’un camp de concentration à côté d’un homme portant keffieh palestinien et un uniforme où il était écrit "Gaza".  Les deux étaient dessinés en forme de croix gammée. La légende "Plus jamais" était inscrite sous le juif. Et "encore/toujours" sous l’arabe. La caricature a été faite par le raciste brésilien Carlos Latuff – un activiste antisémite bien connu par les organisations juives d’Amérique du sud. [Latuff a eu le deuxième prix au concours de caricatures sur l'Holocauste de Téhéran en 2006 inspiré par le président iranien négationniste Mahmoud Ahmadinejad (Libération: "L'Holocauste caricaturé à Téhéran. L'expo violemment antisémite se veut une réponse aux dessins danois de Mahomet".]  Le ministère de l’Education flamand n’a pas répondu aux demandes de commentaires mais Guido Joris de Joods Actueel déclaré que le dessin a été retiré du site à la suite de la publication de l’article par le journal.

Un autre élément supprimé suite à l’article, était un jeu de rôle dans lequel un des personnages était le suivant: "vous sympathisez avec le Hamas. Vous vivez dans la bande de Gaza et travaillez en Israël. Vous êtes choqué par le meurtre d’une fillette palestinienne par des soldats israéliens dans une école. Israël nie avoir tiré les coups de feu mais l’ONU indique qu’Israël est coupable"."

JSS estime que c'est la "connerie" qui a inspiré les responsables.  Ce n'est pas exact. En Belgique le discours anti-sioniste/anti-juif est brutal et direct et n'est pas paré de raffinements. Ainsi le premier ministre Elio Di Rupo a affirmé publiquement: "Et cette attitude [de la population juive] de sang-froid, ne pas avoir de remords, voir des écoles être anéanties et tous ces morts, c'est inacceptable, c'est totalement inacceptable". En 2010, le Commissaire européen belge Karel De Gucht déclarait à la radio publique néerlandophone : "Il ne faut pas sous-estimer, par exemple, le [pouvoir du] lobby juif à Capitol Hill, le parlement américain. C'est groupe le mieux organisé de pression qui y existe. En d'autres termes, il ne faut pas sous-estimer l'emprise du lobby juif sur la politique américaine. Que ce soit dans le camp démocrate ou républicain, ça revient à peu près au même. Il ne faut pas non plus sous-estimer l'opinion - en dehors du lobby - du Juif moyen qui ne vit pas en Israël. Il y a en effet chez la plupart des Juifs une foi - je pourrais difficilement décrire ceci autrement - qu'ils ont raison. Et la foi est quelque chose qu'on peut difficilement combattre avec des arguments rationnels. Ça ne dépend du fait si ces Juifs sont croyants ou pas. Même les Juifs laïques partagent la même croyance d'avoir effectivement raison. Il n'est donc pas facile, même avec un Juif modéré, d'avoir une discussion sur ce qui se passe au Moyen-Orient. C'est une question très émotionnelle." Le quotidien Le Soir s'est empressé d'approuver les propos de M. De Gucht ""Karel De Gucht brave les tabous."  Le professeur de lycée Pierre Piccinin,  qui se vante sur son site d'être le nouveau "Lawrence d'Arabie" belge, se plaint amèrement de la mafia juive: "Attaqué, une fois de plus, lâchement, par la mafia sioniste, je n'ai pas peur. Et un jour la peur changera de camp et ce sont eux qui en auront à rendre des comptes".  De surcroît il dénonce l'hommage rendu en France aux enfants juifs tués par un terroriste à Toulouse: "Si 4 enfants juifs méritent une minute de silence, les enfants palestiniens méritent qu'on se taise à jamais... faites passer ce message qu'il arrive aux juifs".  Sa peur est telle, qu'il créé une association pour faire peur à la mafia sioniste.  Les médias belges francophones l'encensent depuis qu'il est revenu sain, sauf et volubile de Syrie, et ne mentionnent jamais cette traque obsessionnelle à la "mafia sioniste".  Philippe Moureaux, ancien ministre de la Justice, se dit également déçu par les Juifs belges: "A 20 ans, quand j'étais marxiste, je n'étais pas un grand partisan du droit à la différence. J'ai évolué. Et ce qui m'a fait basculer, ce sont précisément les conversations que j'ai eues avec des représentants de la communauté juive. Cela m'attriste, aujourd'hui, de les voir refuser ce droit à la différence pour les musulmans."  Et ceci: "M. [Herman] De Croo [à l'époque Président de la Chambre des représentants, libéral] est convaincu que la clé du problème du Moyen-Orient est à chercher du côté du lobby juif aux États-Unis." (Sénat, 27/05/2008). Et encore ceci:  "Anne Marie Lizin, ancienne responsable du sénat belge souhaite que les participants ne se perdent pas en discours. "L'Algérie peut recréer les moments des forts soutiens pour la Palestine comme elle l'a fait il y a 30 ans," a-t-elle affirmé. Elle estime que "derrière Wikileaks, il y a un lobby israélien qui veut déstabiliser le président américain parce que pour la 1er fois, il a demandé aux Israéliens un rééquilibrage dans le dossier du Moyen-Orient et de stopper la colonisation". Une députée bruxelloise affirmait en 2009 que "il y a un judaïsme extrême qui autorise cette forme de colonialisme qu'on appelle le sionisme".  On pourrait également citer les propos brutaux de M. Pierre Galand, de M. Jean Bricmont, de M. Michel Collon et de bien d'autres.  Et vous croyez peut-être que les Juifs n'empoisonnent pas les puits?  Mais quelle naïveté.  Cliquez donc ICI.

Voici d'autres dessins de Carlos Latuff.  En effet, un modèle de pédagogie. 
Légende de Latuff: "Olmert's flatulence Certain foods counteract the production of Ehud Olmert's deadly intestinal gas, most notably U.S. dollars." (La flatulence d'Ehud Olmert. Certains aliments neutralisent la production de gaz intestinaux mortels d'Olmert, et tout particulièrement les dollars des U.S.)






















* Jean-Claude Milner, Les penchants criminels de l'Europe démocratique, Verdier, 2003, p. 130.

3 commentaires :

A+ a dit…

Je ne suis pas juif. Mais je conseille vraiment aux Juifs d'Europe de quitter l'Europe. Les non-musulmans devront certainement les suivre dans peu de temps.

I. B. a dit…

Disgusting! :-(

Philo a dit…

Many thanks for your comment I.B. (Amigo de Israel) and congratulations for your blog. Not nice indeed. This serves to intimidate and silence the small and divided Jewish community. Cheers to you!