lundi 14 septembre 2015

La citation du jour - Michel Onfray (37)

Michel Onfray. Propos recueillis par Alexandre Devecchio @ Le Figaro (11/09/2015)

Le peuple français est méprisé depuis que Mitterrand a converti le socialisme à l’Europe libérale en 1983. Ce peuple, notre peuple, mon peuple, est oublié au profit de micropeuples de substitution: les marges célébrées par la Pensée d’après 68 – les Palestiniens et les schizophrènes de Deleuze, les homosexuels et les hermaphrodites, les fous et les prisonniers de Foucault, les métis d’Hocquenghem et les étrangers de Schérer, les sans-papiers de Badiou. Il fallait, il faut et il faudra que ces marges cessent de l’être, bien sûr, c’est entendu, mais pas au détriment du centre devenu marge: le peuple old school auquel parlait le PCF (le peuple qui est le mien et que j’aime) et auquel il ne parle plus, rallié lui aussi aux dogmes dominants.
Pour consulter les citations précédentes, veuillez cliquer ICI.

1 commentaire :

Tietie007 a dit…

Je ne comprends pas trop cette détestation de l'ermite errant ...et puis de quelle gauche parle Onfray ? Il tacle Mélenchon pour son robespierrisme et honore le jacobin Chevènement ...Il faudrait que le Michel reprenne un peu ses esprits !

http://tietie007.blog4ever.com/michel-onfray-et-les-cageots-de-la-gauche