samedi 15 novembre 2014

Autriche: antisémitisme dans une école privée gérée par l'Arabie saoudite

Le programme d'une école privée à Vienne, gérée par le gouvernement saoudien, propose un salmigondis d'antisémitisme, de haine des Israéliens et de thèses conspirationnistes (auxquelles, par ailleurs, de nombreux musulmans adhèrent). On y apprend que "la franc-maçonnerie est une association juive, secrète et subversive, dont le but est la domination mondiale". Un enseignement de grande qualité...

Source: The Local

Vienna’s Saudi School - a private school for Islamic immigrants from Saudi Arabia and the Middle East - is under review by the city council after allegations that it is teaching conspiracy theories and anti-Semitism.

A reporter from News magazine got hold of a copy of a school history textbook which is said to contain "a smorgasbord of conspiracy theories and incitement against Jews, Israelis and divergent trends in Islam".

News commissioned a translation of the book from Arabic - which has sentences like “the Freemasons were a secret, subversive Jewish organization, which aimed to secure Jewish control of the world".

The school has now been asked to provide certified German translations of all its teaching materials by the end of the year.

The Saudi School is run by the Saudi government and is not a religious institution. All lessons are taught in Arabic and follow the Saudi curriculum. However, the school must still comply with statutes set by the Austrian Education Ministry, and anti-semitism and incitement is against Austrian law.


The ministry could withdraw the school’s educational status if it identifies serious teaching problems or a lack of responsible leadership - meaning the students would have to be home schooled or attend another school.

Recently the Islamic Austrian International School in Vienna was inspected after media reports that some extremely conservative parents objected to their children attending music classes. The review concluded that the school was doing a good job of following the Austrian curriculum.

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Un enseignement de grande qualité...islamique

Franco

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Que l'Autriche aille au diable !

L’islam est ancré depuis longtemps dans l’histoire de l’Autriche. En effet, l’Autriche qui constituait alors un Empire, avait annexé en 1908 la Bosnie-Herzégovine qui détenait une importante communauté musulmane. Des milliers de musulmans sont donc autrichiens depuis des lustres. C’est ainsi que l’Autriche a reconnu officiellement l’islam par une loi en date du 15 juillet 1912. Il fut ainsi le premier pays d’Europe à reconnaître officiellement la communauté musulmane.

Plus tard, au début des années 1960, l’Autriche connut des vagues d’immigration, principalement de Turquie, des pays des Balkans (avec notamment beaucoup des réfugiés d’ex-Yougoslavie) et qui représentaient des pays avec lesquelles elle avait entretenu dans le passé une longue histoire commune. D’autres immigrants vinrent des pays arabes et du Pakistan.

Deuxième religion après le catholicisme, l’islam serait pratiquée actuellement par près de 6% de la population (soit entre 500 000 à 600 000 personnes).

Avec sa reconnaissance officielle, l’Autriche règlemente la vie des musulmans avec l’aide d’associations et d’organismes.

C’est ainsi que dans les écoles publiques, les enfants ont le droit de prendre des cours d’éducation islamique, dispensés par des enseignants rémunérés par l’Etat. De plus, les filles peuvent porter le hijab sans la crainte d’être renvoyées.

L’appel à la prière n’est pas non plus interdit en Autriche. Enfin, dernier exemple, des cimetières musulmans sont mis à la disposition de la oumma.