samedi 11 avril 2009

Ben Heine banni du site deviantART et on crie au complot sioniste

"(...) les artistes qui se mobilisent pour la Palestine sont, d'une manière sélective, traités d'antisémites par des membres de DeviantArt afin que nous soyons censurés et exclus par les administrateurs. Jusqu'à présent nous avons pu nous défendre de ces attaques des sionistes en classant nos oeuvres sous la désignation "contenu sensible réservé à un public adulte". L'exclusion de Ben me rend perplexe." (David Baldinger)

Lorsqu'on offense les Chrétiens et qu'on subit les conséquences, on se permet encore de crier au complot sioniste

Ben Heine est le jeune caricaturiste bruxellois qui s’était distingué pour avoir été le seul Belge (et l'un des rares Européens) à participer en 2006 au concours de caricatures sur l’Holocauste à Téhéran. Ayant été censuré par le site de la gauche alternative Daily Kos (voir ci-dessous) pour un dessin assimilant un politicien israélien à Hitler et expulsé de Wikipédia pour manque de "notoriété" (entendez pour insignifiance - son talent est loin d'être démontré et son iconographie est particulièrement indigente), il a chaque fois crié au complot sioniste.

Récemment, ce fut au tour du site deviantART de l'expulser définitivement pour un dessin du Christ en croix et en érection muni d'un préservatif – à nouveau on soupçonne un complot sioniste, même si c'est les Chrétiens qu'on offense.

Ben Heine s'est tout de suite fendu d'un nouveau dessin faisant croire qu'il a été censuré parce qu'il fait peur. Et pourtant, l'artiste sulfureux clame, toute benoîtement, dans son site que : "la conjonction subtile des mots et des images est la clé d'une communication réussie"... De la part d'un révolutionnaire pro-palestinien et antisioniste tant de subtilité surprend.

Le caricaturiste David Baldinger reflète l'état d'esprit de ces aimables farceurs (notons qu'aucun artiste belge n’a pris la défense de Ben Heine, et pour cause) explique :

"(...) les artistes qui se mobilisent pour la Palestine sont, d'une manière sélective, traités d'antisémites par des membres de DeviantArt afin que nous soyons censurés et exclus par les administrateurs. Jusqu'à présent nous avons pu nous défendre de ces attaques des sionistes en classant nos oeuvres sous la désignation "contenu sensible réservé à un public adulte" ("mature due to sensitive subject"). L'exclusion de Ben me rend perplexe".

Ce qu'il omet de préciser c'est qu'il y a pas moins de 7063 dessins sur la Palestine, dont de nombreux de Ben Heine ... dans le site deviantArt. Prétendre qu'on s'est fait boycotter quand il y a une telle profusion de dessins sur ce thème relève purement et simplement de l'intoxication.













A gauche: dessin de Carlos Latuff - Heine s'en prend au gang sioniste
A droite: le dessin qui provoqué son exclusion de DeviantArt
Comme si ce n'était pas assez, il récidive:

1 commentaire :

Anonyme a dit…

Sales sionistes de merde! Hors de France, Hors d'Europe!